NOUVELLES
14/01/2014 07:09 EST | Actualisé 16/03/2014 05:12 EDT

Vincent Mainville détenu en Israël jusqu'à jeudi

Vincent Mainville, le Gaspésien de 25 ans détenu dans une prison de Tel-Aviv, en Israël, devrait retrouver sa liberté jeudi.

Le jeune homme a indiqué à Radio-Canada qu'il sera alors expulsé vers la Suisse. Il détient la double nationalité.

Depuis son arrestation, mercredi dernier, M. Mainville a comparu devant un juge qui l'a reconnu non coupable d'avoir obstrué le travail des forces policières lors d'une intervention auprès de jeunes Palestiniens.

Les circonstances s'éclaircissent

M. Mainville indique qu'il a été arrêté à Hébron, en Cisjordanie, à la suite d'une confrontation avec les forces policières israéliennes.

Le Gaspésien raconte qu'il participait à une mission volontaire pour un groupe de défense des droits palestiniens. Il se serait retrouvé au cœur d'une escarmouche entre les forces policières israéliennes et de jeunes Palestiniens.

Conduisant un autobus pour des élèves palestiniens, M. Mainville explique qu'il aurait ensuite tenté d'empêcher la police israélienne de tirer sur des enfants.

« Ce matin-là, les policiers avaient chargé leurs fusils à balles réelles. Ils avaient envoyé du gaz et ils pointaient des enfants. On leur a fait clairement savoir notre présence avec des caméras vidéo et des appareils photo », se rappelle-t-il.

Des conditions difficiles

Dans une courte entrevue accordée depuis sa cellule en prison, Vincent Mainville relate les conditions difficiles de son arrestation.

M. Mainville dénonce également le traitement des hommes palestiniens par la police israélienne, en estimant que « 40 % d'entre eux sont arrêtés pour toutes sortes de raisons ».

Après son extradition, prévue pour jeudi, il lui sera interdit de retourner en Israël pour une période de 10 ans.

PLUS:rc