NOUVELLES
14/01/2014 02:28 EST | Actualisé 16/03/2014 05:12 EDT

Soja: le manque de pluie inquiète dans certaines régions du Brésil

Le manque de pluie compromet la production de soja dans certaines régions du Brésil, premier exportateur mondial de l'oléagineux, indiquent les fédérations agricoles locales sur leurs sites.

"Le manque d'eau menace la productivité. La récolte commence seulement, donc il est difficile d'évaluer les dommages mais c'est la période où les grains ont le plus besoin d'eau car ils sont en phase de gonflement", a affirmé mardi à l'AFP Paula Jurca, consultante pour le cabinet spécialisé Scot Consultoria.

"Plusieurs régions (de Goias, dans le centre du pays) font face à des dommages à cause du manque de pluie. Les pertes estimées atteignent déjà 10% de la production", indique sur son site la fédération agricole de Goias, le quatrième Etat producteur de soja du Brésil.

Dans certaines zones du Mato Grosso do Sul, cinquième producteur du pays, les agriculteurs craignent de perdre 20% à 30% de productivité à cause du manque d'eau, sur une récolte estimée pour l'instant à 6,4 millions de tonnes, selon l'association Aprosoja.

L'Etat du Mato Grosso, principal producteur de soja avec 26 millions de tonnes attendues en 2014, n'est pour l'instant lui pas menacé par ce manque de pluie.

Deuxième producteur mondial de soja derrière les Etats-Unis, le Brésil prévoit d'en engranger 90,2 millions de tonnes en 2014, soit 10,5% de plus que la récolte record de l'an dernier, selon l'Institut brésilien de géographie et de statistiques (IBGE).

hse/san/mr

PLUS:hp