NOUVELLES
14/01/2014 11:22 EST | Actualisé 16/03/2014 05:12 EDT

Sabrina Guérin doit mettre une croix sur les Jeux olympiques de Sotchi

VAL SAINT-CÔME, Qc - La Québécoise Sabrina Guérin doit mettre une croix sur les Jeux olympiques de Sotchi.

L'unique représentante canadienne sur le circuit de la Coupe du monde en sauts cette saison devait obtenir deux excellents résultats cette semaine — possiblement des podiums — afin d'obtenir son billet pour la Russie, mais elle aura finalement manqué de temps.

Après avoir inscrit une sixième place en qualifications en matinée et obtenu sa place en finale, Guérin a chuté à l'atterrissage et a dû se contenter du 11e rang.

«C'était mon plus gros saut, a expliqué Guérin. L'autre est un petit peu plus facile et je ne pense pas qu'il aurait été possible d'atteindre la super finale avec ce saut-là.

«C'est sûr que j'y pensais (à obtenir un bon résultat). C'était important et les résultats que j'avais obtenus cette saison, ce n'était pas assez. C'était important de faire bien ici. J'ai travaillé fort toute la semaine pour contrôler cette nervosité-là. Je pense que j'y suis mieux arrivée ce matin, mais je ne crois pas que c'est l'unique raison qui explique ce qui s'est passé cet après-midi.

«La descente était plus collante et je pense que j'ai été un petit peu déséquilibrée avant d'entrer dans le saut, ce qui m'a sortie de la position dans laquelle je devais être.»

Ironiquement, cette 11e place est son meilleur résultat de la saison.

«C'est sûr que c'est ma meilleure compétition cette saison, mais ce n'est pas assez, ce n'est pas super et ce n'est pas la meilleure de ma carrière.»

C'est l'Australienne Lydia Lassila, seule skieuse à récolter 100 points (100,84) en super finale, qui a remporté la compétition. Elle a devancé les Chinoises Nina Li (91,29) et Xin Zhang (85,65).

Cette deuxième place a permis à Li de rejoindre Zhang au sommet du classement général avec 256 points, tandis que Lassila se hisse en troisième place (201). Guérin a gagné un rang, grimpant du 17e au 16e échelon.

Cette saison en-deça des attentes de Guérin confirme ni plus ni moins que l'athlète de 28 ans ne pourra pas obtenir sa qualification pour les prochains JO.

«Je n'ai plus rien à perdre. Peut-être qu'il va y avoir moins de pression à Lake Placid et que ça va bien aller.»

Journée à oublier pour Gerrits

En raison de son complexe processus de qualifications, la Fédération canadienne de ski acrobatique pourrait d'ailleurs n'envoyer qu'un sauteur en Russie: l'Ontarien Travis Gerrits.

Mais Gerrits, déjà assuré de sa participation, a aussi connu une journée à oublier.

Deuxième au classement de la Coupe du monde avant cette compétition, Gerrits a légèrement touché la piste à l'atterrissage, ce qui lui a coûté de précieux points. Il a pris la 16e place.

«C'est un peu malheureux pour moi. J'aurais aimé être sur le podium, a-t-il dit avant la finale. Je sautais très bien à l'entraînement: mes sauts avaient plus de hauteur que ceux de tous les autres skieurs. Malheureusement, j'ai mis une main au sol à l'atterrissage et c'est ce qui fait que je ne suis pas en finale.»

L'autre Canadien en lice, le Québécois Dave Blais, a réussi son saut, mais comme son coefficient de difficulté n'était pas très élevé, il a terminé au 24e rang, insuffisant pour passer en finale.

Le Chinois Zhingqong Liu (110,86) a devancé l'Américain Mac Bohonnon (107,54) et l'Australien David Morris (103,54) sur le podium. Le Suisse Christopher Lambert a complété le carré d'as. Au classement général, Liu s'est hissé en première place avce 228 points, 11 de plus que le Biélorusse Anton Kushnir, 10e mardi. Gerrits suit 20 points derrière.

PLUS:pc