NOUVELLES
14/01/2014 03:21 EST | Actualisé 15/03/2014 05:12 EDT

Près de 200 ponts et structures à inspecter dans la région

Le ministère des Transports du Québec inspectera 115 viaducs et structures dans la capitale nationale et 75 dans la région de Chaudière-Appalaches pour s'assurer de la sécurité des infrastructures.

Le MTQ croit que le gel et le dégel des derniers jours pourraient avoir fragilisé certaines structures.

Cette vérification est nécessaire après qu'un morceau de béton se soit détaché lundi d'un viaduc sur l'autoroute 40 à Montréal. Le morceau est tombé sur une voiture, sans toutefois faire de blessé.

Des dizaines de structures dans la province seront examinées, mentionne le porte-parole du MTQ, Guillaume Paradis.

« C'est des ponts et des structures qui ont été identifiés avec des risques de fragments de béton. Des risques qui sont dans certains cas très faibles, mais on ne prendra aucune chance. On va visiter l'ensemble des structures et s'assurer qu'il n'y a aucun morceau qui se détachera de la structure au cours des prochains jours », dit-il.

À l'aide de marteaux et d'outils hydrauliques, les équipes d'inspection feront tomber, dans des conditions contrôlées, les morceaux de béton qui pourraient être instables, précise M. Paradis.

Dans la capitale nationale, le viaduc de l'autoroute Duplessis et Quatre-Bourgeois notamment, qui doit être remplacé cet été, sera inspecté en priorité.

Selon M. Paradis, le MTQ procède à ce genre d'inspections chaque année, mais elles se déroulent normalement l'été ou l'automne.

L'opération pourrait s'échelonner sur quelques semaines et certaines structures seront examinées la nuit pour ne pas nuire à la circulation.

PLUS:rc