NOUVELLES
14/01/2014 05:42 EST | Actualisé 16/03/2014 05:12 EDT

Montréal veut augmenter l'aide aux itinérants

Le maire de Montréal, Denis Coderre, veut augmenter de façon substantielle le budget de la ville alloué à l'itinérance. M. Coderre entend aussi mettre de la pression sur Québec et Ottawa afin de mieux coordonner la lutte à l'itinérance.

« Tous les Montréalais doivent avoir un toit sur la tête », a lancé Denis Coderre lors du point de presse qui a suivi sa rencontre avec des intervenants communautaires. Montréal va prendre ses responsabilités et les deux autres paliers de gouvernements devront suivre, croit M. Coderre. 

« Il y a des gestes administratifs qui vont être posés, des gestes budgétaires, politiques. Le fait aussi d'avoir mes collègues avec moi envoie un message qu'en début de mandat, c'est une priorité pour moi la question d'itinérance, la question sociale. Je vais travailler beaucoup pour le développement économique, mais je vais travailler aussi beaucoup pour le partage de la richesse ».

Pierre Gaudreau, porte-parole du RAPSiM , le réseau d'aide aux personnes seules et itinérantes de Montréal, affichait un visage radieux à la sortie de cette rencontre avec le nouveau maire de Montréal.

« (...) ça met la barre haute. On est content qu'il mette la barre haute parce qu'il y a une augmentation de l'itinérance. Il y a plus de gens pour une cinquième année consécutive qui ont utilisé les refuges pour hommes. L'hébergement pour femmes déborde à longueur d'année. »

Denis Coderre et Pierre Gaudreau entendent faire pression sur la ministre déléguée aux Services sociaux, Véronique Hivon, pour que Québec accorde davantage de fonds à la prévention de l'itinérance.

PLUS:rc