NOUVELLES
14/01/2014 07:58 EST | Actualisé 16/03/2014 05:12 EDT

Marathon de Londres - Farah à très rude épreuve pour ses débuts sur la distance

Le Britannique Moh Farah, champion olympique en titre du 5.000 m et du 10.000 m, sait qu'"une de (ses) courses les plus difficiles" l'attend pour ses débuts sur le marathon, le 13 avril à Londres, a-t-il déclaré mardi.

Farah, 30 ans, né en Somalie, a annoncé dès octobre dernier qu'il ne disputerait pas les Jeux du Commonwealth en 2014 à Glasgow et privilégierait le Marathon de Londres. "Les Jeux du Commonwealth, c'est du bonus et cela ne figure pas sur mon agenda", avait-il déclaré.

Il avait couru la moitié de l'épreuve à Londres l'an dernier, mais compte en disputer cette fois la totalité, confronté à l'élite mondiale à laquelle seul manquera l'Ethiopien Kenenisa Bekele, triple champion olympique et quintuple champion du monde sur 5000 m et 10.000 m, qui effectuera lui aussi ses débuts sur le marathon, mais une semaine plus tôt, à Paris.

Farah aura affaire aux Kenyans Wilson Kipsang Kiprotich, recordman du monde (2h 03 min 23 sec le 29 septembre 2013 à Berlin), Stephen Kiprotich, champion olympique et du monde, Emmanuel Mutai, recordman de l'épreuve, et au tenant à Londres, l'Ethiopien Tsegaye Kebede, vainqueur de Mutai l'an dernier.

"Le marathon de Londres attire toujours l'élite mondiale des coureurs et ce ne sera pas différent cette année, a expliqué Farah. Je m'attends à ce que ce soit une des mes courses les plus difficiles, et un véritable apprentissage".

"J'ai connu une nouvelle grande année sur piste en 2013, mais le marathon est mon principal objectif cette année. J'ai grandi gamin à Londres, j'ai toujours eu comme ambition de courir le marathon de Londres, et faire mes débuts sur la distance chez moi, c'est vraiment spécial", a-t-il conclu.

thw/ak/gv/jcp

PLUS:hp