NOUVELLES
14/01/2014 03:51 EST | Actualisé 16/03/2014 05:12 EDT

L'inflation s'accentue en Argentine: 28% en 2013, selon les instituts privés

La forte inflation s'est accentuée en Argentine durant l'année 2013: les prix ont augmenté de 28,38%, selon une estimation des instituts d'études privés communiquée mardi.

Les statistiques officielles minorant généralement l'inflation devaient être communiquées mercredi par le gouvernement, mais elles ne sont pas prises au sérieux par les milieux d'affaire qui préfèrent s'appuyer sur les estimations privées.

Le gouvernement argentin est accusé par le FMI et le secteur privé de falsifier les chiffres de l'inflation. Pour 2012, l'Etat a reconnu près de 11%, alors que les instituts économiques privés l'avaient située à 25%.

Le chiffre de 28,38% a été rendu public lors d'une conférence de presse donnée par des parlementaires opposés au gouvernement de la présidente de centre-gauche Cristina Kirchner. Cette valeur, baptisée depuis 2008 indice Congrès, correspond à une moyenne des estimations des divers cabinets d'études.

Au cours des cinq dernières années, l'inflation telle que calculée par les instituts privés a dépassé les 20% en Argentine, sauf en 2009.

Les salaires augmentent globalement en fonction de l'inflation. Le gouvernement ne reconnaissait en 2012 qu'une inflation de 11% mais a décidé une hausse des salaires de plus de 20% pour les fonctionnaires et favorisé des augmentations semblables dans le secteur privé par le biais d'accords de branche.

Seulement en décembre 2013, la hausse du coût de la vie a été de 3,38%, selon l'indice Congrès, la plus forte hausse mensuelle depuis 22 ans, notamment en raison de l'augmentation des prix de l'essence.

Les Argentins ont été confrontés depuis des dizaines d'années à des périodes d'inflation, voire d'hyper-inflation, comme en 1989 et 1990 quand les prix ont bondi d'environ 3.000%.

En 2014, c'est un indice officiel INDEC remanié, en concertation avec le FMI, qui prévaudra en Argentine.

L'inflation a été doublée en 2013 d'une dévaluation de 24,23% du peso argentin face au dollar.

jos-ap/via

PLUS:hp