NOUVELLES
14/01/2014 11:33 EST | Actualisé 16/03/2014 05:12 EDT

Le Parlement ougandais vote un renfort militaire au Soudan du Sud

Le Parlement ougandais a donné son aval mardi à un renforcement du contingent ougandais au Soudan du Sud voisin, ravagé par les combats depuis un mois et où, selon le ministre ougandais de la Défense, l'armée de son pays a aidé à éviter "un génocide".

L'Ouganda a déployé des troupes au Soudan du Sud cinq jours après le début des combats le 15 décembre, officiellement pour évacuer des citoyens ougandais, mais aussi pour aider le président sud-soudanais Salva Kiir.

"Un génocide menaçait au Soudan du Sud, c'est une réalité", a affirmé le ministre de la Défense, Crispus Kiyonga, devant les élus de son pays, sans préciser l'ampleur du renfort, ni la longueur de la mission militaire au Soudan du Sud.

Le ministre de la Défense a cependant réitéré que les soldats auraient pour mission d'évacuer les citoyens, "protéger la route commerciale entre nous et le Soudan du Sud", mais aussi oeuvrer au retour de la paix tout en restant neutres tant que le gouvernement de Juba et la rébellion sud-soudanaise menée par l'ex-vice président Riek Machar négocieraient un cessez-le-feu dans la capitale éthiopienne Addis Abeba.

"Nous sommes tous d'accord sur le fait que la décision de déployer des soldats, même sans l'approbation du Parlement, était une bonne chose au vue des raisons humanitaires expliquées par le gouvernement", a déclarée la présidente du Parlement, Rebecca Kadaga.

La décision initiale de Kampala d'envoyer des troupes au Soudan du Sud avait déclenché des critiques, des députés ayant reproché au président Yoweri Museveni de ne pas les avoir consultés.

Les rebelles sud-soudanais ont eux accusé l'Ouganda de partialité.

L'Ouganda est un partenaire commercial majeur du jeune Soudan du Sud, indépendant du Soudan depuis seulement juillet 2011.

Plus de 40.000 Sud-Soudanais ont fui en Ouganda depuis le début des combats mi-décembre, qui, selon des sources humanitaires et des analystes, pourraient avoir déjà fait jusqu'à 10.000 morts.

str-pjm/aud/de

PLUS:hp