NOUVELLES
14/01/2014 07:04 EST | Actualisé 16/03/2014 05:12 EDT

La croissance démographique française a continué de ralentir en 2013

La population de la France a augmenté en 2013 pour atteindre 66 millions d'habitants, mais la croissance démographique a été la plus basse depuis l'an 2000, a annoncé mardi l'Institut national de la statistique (Insee).

"La croissance démographique française reste supérieure à la moyenne de l'Union européenne, mais c'est la plus basse depuis l'an 2000", a commenté Pascale Breuil, chef de l'unité des études démographiques et sociales de l'Insee.

Au 1er janvier 2014, 66 millions d'habitants vivaient en France métropolitaine et dans les départements d'outre-mer, 280.000 de plus qu'un an auparavant (+0,4%), a précisé l'Insee.

Précisément, 63,9 millions de personnes vivaient en France métropolitaine et 2,1 millions dans les cinq départements d'outre-mer (dont 0,2 million à Mayotte, devenu département en 2011).

"On est sur une tendance de ralentissement due principalement à une légère baisse du nombre d'enfants par femme en 2013, et à une tendance d'augmentation du nombre de décès, malgré les progrès d'espérance de vie", a-t-elle ajouté.

Il y a un an déjà, la croissance de la population avait marqué le pas.

En 2013, le taux de fécondité (hors Mayotte) a reculé à 1,99 enfant par femme contre 2,01 en 2012 et 2,03 en 2010, année où le nombre de naissances avait atteint un pic. L'âge moyen à l'accouchement est resté à 30,1 ans.

Après avoir marqué le pas en 2012, l'espérance de vie a augmenté à 85 ans pour les femmes et 78,7 ans pour les hommes.

paj/ial/all

PLUS:hp