NOUVELLES
14/01/2014 02:26 EST | Actualisé 16/03/2014 05:12 EDT

France: un Sri-lankais visé par un mandat d'arrêt pour terrorisme retrouvé par hasard par la police

Un ressortissant sri-lankais visé par un mandat d'arrêt international pour terrorisme s'est vu notifier sa demande d'extradition après avoir été retrouvé par hasard jeudi dernier en région parisienne, a-t-on appris mardi de sources concordantes.

Jeyanthan Tharmalingam, 35 ans, avait été convoqué au commissariat de Chessy, près de Paris, jeudi, dans le cadre d'une procédure pour travail dissimulé dans laquelle il apparaissait comme victime, a expliqué une source judiciaire.

Après avoir procédé à des vérifications sur son identité, les fonctionnaires de la police aux frontières se sont "rendu compte qu'il était visé par un mandat d'arrêt international pour des faits de terrorisme", a précisé une source policière.

Le jeune homme, recherché par les autorités sri-lankaises pour des faits de terrorisme et pour son appartenance au Tigres de libération de l'Eelam Tamoul (LTTE), a été déféré devant la cour d'appel de Paris, compétente pour ce genre d'affaires.

Selon la source judiciaire, il s'est vu notifier sa demande d'extradition mais a été laissé libre sous contrôle judiciaire. Le jeune homme a une procédure de demande d'asile en cours, a par ailleurs précisé cette source.

Jeyanthan Tharmalingam fait l'objet d'une notice rouge publiée sur le site d'Interpol. D'après cette fiche, consultée par l'AFP, il est accusé de terrorisme.

Le Sri Lanka a proclamé en mai 2009 sa victoire militaire contre les Tigres tamouls, mettant fin à 37 années de guerre qui ont fait de 80.000 à 100.000 morts, selon l'ONU. Cette guérilla réclamait la création d'un Etat indépendant dans le nord et l'est du pays.

vab-ng/caz/fm/thm/mr

PLUS:hp