DIVERTISSEMENT
14/01/2014 09:55 EST | Actualisé 14/01/2014 09:55 EST

«Félix et Meira» : Anne-Élisabeth Bossé tourne dans le nouveau film de Maxime Giroux

Agence QMI

Le nouveau film de Maxime Giroux (Jo pour Jonathan), intitulé «Félix et Meira», est actuellement en tournage dans la région de Montréal.

En tête d’affiche, le comédien Martin Dubreuil y incarne un homme perdu, désespéré, qui tombe amoureux d’une femme juive hassidique et mère monoparentale. Cette dernière est personnifiée par l’actrice israélienne Hadas Yaron, récipiendaire de la Coupe Volpi pour la meilleure interprétation féminine à la Mostra de Venise, en 2012, grâce à sa performance dans le long-métrage Le cœur a ses raisons (Fill the void). Anne-Élisabeth Bossé est également du projet, dans un petit rôle qui fera contrepoids à celui des deux principaux visages.

«Ce n’est pas un gros rôle, mais c’est sympathique, a spécifié cette dernière. Je joue la sœur de Félix. Dans l’histoire, notre père vient de mourir. Félix erre littéralement, et il essaie d’entrer dans le monde de Meira, qui vit dans la plus pure tradition hassidique, dans sa communauté. Elle, de son côté, n’a pas non plus l’impression que leurs univers sont compatibles. Elle sera aux prises avec ce qu’elle ressent pour lui. Le film exprimera vraiment la réalité de ce milieu, qu’on ne connaît pas tant que ça. On côtoie des Juifs à tous les jours, sans vraiment avoir de contact avec eux. Ce sera une sorte d’immersion dans cette vie-là.»

Une affaire d’héritage, de moindre importance, se dessinera aussi en arrière-plan. «Mon personnage va ramener Félix sur terre, a expliqué Anne-Élisabeth. Elle incarne le gros bon sens, mais en même temps, elle est touchée, parce qu’elle aime son frère et elle veut qu’il soit heureux. La constante, à travers tous les personnages de Félix et Meira, c’est l’impression de ne se rattacher, de ne correspondre à rien dans la société, de n’avoir rien qui nous branche, de se sentir comme un étranger. Personne n’est bien. Même la fille que je joue, elle n’est pas complètement heureuse.»

Anne-Élisabeth lancera ses premières répliques sur le plateau de Félix et Meira vers la fin janvier. L’équipe de production est établie dans les secteurs d’Outremont et du Mile-End. Plusieurs scènes sont filmées à l’extérieur, dans la neige et le froid.

Série noire

Par ailleurs, Anne-Élisabeth Bossé fait partie de la distribution de Série noire, nouvelle création de Jean-François Rivard et François Létourneau, le tandem d’auteurs derrière Les invincibles. Le premier épisode a été diffusé lundi, à Ici Radio-Canada Télé, et c’est la semaine prochaine qu’on verra arriver sa Charlène, une prostituée qui influencera grandement le destin de Patrick (Vincent-Guillaume Otis), l’un des principaux protagonistes. Série noire raconte les hauts et les bas de deux auteurs de télévision qui se plongent dans des situations périlleuses afin de peaufiner l’écriture de la deuxième saison de leur fiction.

«Les gens me demandent beaucoup comment je me suis préparée pour jouer une prostituée, et je ne sais jamais trop quoi répondre, a détaillé Anne-Élisabeth. J’ai abordé le rôle de façon très ordinaire, en me disant que ces filles ne sont pas tellement différentes des autres. Elles ne sont pas à l’écart de la société, elles font ça tous les jours. C’est très ludique, aussi; Charlène a plein de perruques, des bottes, elle se déguise. Donc, j’ai essayé de la rendre le plus près de moi possible. Moi, je suis quelqu’un d’expressif et d’explosif, mais ce métier impose une certaine distance. Elle n’a pas envie d’être prise en pitié, ni de trop en révéler sur elle-même, parce que ça la rend vulnérable. Patrick va amener une contradiction avec son humanité. Elle a envie de lui faire confiance, mais elle ne veut pas se dévoiler. Ce personnage apportera beaucoup à la série.»

Série noire, le lundi à 21h, à Ici Radio-Canada Télé. Anne-Élisabeth Bossé est aussi de la joyeuse bande des Appendices, qui s’amuse sur les ondes de Télé-Québec le mercredi, à 19h30, et qui accueillera cet hiver plusieurs invités, dont Jacques L’Heureux, Édith Cochrane, Marc-André Grondin et Guylaine Tremblay. Elle sera en outre de la suite de Toute la vérité, qui reprendra l’antenne de TVA à l’automne.

INOLTRE SU HUFFPOST

Quelles séries regardez-vous en 2014?