NOUVELLES
14/01/2014 01:26 EST | Actualisé 16/03/2014 05:12 EDT

Banque Monte dei Paschi : les dirigeants restent en place

Les dirigeants de la plus vieille banque du monde, Banca Monte dei Paschi di Sienna (BMPS), ont été confirmés dans leurs postes mardi, malgré le désaveu constitué par le report à juin de la recapitalisation qu'ils avaient proposée pour janvier.

Le président de BMPS Alessandro Profumo et l'administrateur délégué Fabrizio Viola restent en place. En particulier, le conseil d'administration "a réitéré sa confiance à l'administrateur délégué" (Viola), la personne qui "avait proposé l'augmentation de capital dans les termes initialement prévus", a indiqué BMPS dans un communiqué n'évoquant pas M. Profumo dont le maintien dans ses fonctions est considéré comme implicite.

Des conjectures sur un maintien en place des dirigeants avaient auparavant permis au titre BMPS de terminer sur une hausse de 2,65% à 0,18 euro, mardi à la Bourse de Milan.

La démission des dirigeants de BMPS avait été évoquée quand le 28 décembre, l'assemblée générale des actionnaires avait voté contre leur projet d'une augmentation de capital de trois milliards d'euros à effectuer dès le mois de janvier. L'AG, au sein le laquelle la position de la Fondation MPS l'avait emporté, avait décidé que l'opération devait avoir lieu en juin.

Premier actionnaire avec 33,5% du capital de BMPS, la Fondation, très endettée, réclamait plus de temps pour pouvoir céder une partie de ses parts (afin d'être en mesure de participer à la recapitalisation) sans brader ses actifs.

Entité sans but lucratif, la Fondation est elle-même contrôlée par des institutions locales dont la mairie et la province de Sienne, magnifique ville médiévale berceau de BMPS, fondée en 1472.

De leur côté, MM. Profumo, qui a été président de la première banque italienne, Unicredit, pendant 13 ans, et Viola souhaitaient accélérer la restructuration de BMPS.

fka/bds

PLUS:hp