NOUVELLES
14/01/2014 11:20 EST | Actualisé 16/03/2014 05:12 EDT

Automobile : l'Ontario rencontre les constructeurs à Détroit

Alors que l'Ontario semble en perte de vitesse en matière de nouveaux investissements dans le secteur de l'automobile, le ministre ontarien du Développement économique profite du Salon de Détroit pour discuter avec les cinq constructeurs qui ont des usines dans la province.

Le ministre Eric Hoskins devait notamment rencontrer le PDG de Chrysler, Sergio Marchionne.

Ce dernier a fait miroiter, lundi, un investissement d'un milliard de dollars à son usine de minifourgonnettes de Windsor. Mais M. Marchionne a laissé entendre que la compagnie comptait également sur une aide gouvernementale pour ses usines de Windsor et de Brampton.

Le ministre Hoskins semble bien conscient de la situation.

Le PDG de Chrysler a aussi demandé à ses employés canadiens d'accepter des concessions, comme aux États-Unis.

L'an dernier, la province a consenti 70,9 millions de dollars pour aider Ford à moderniser son usine d'Oakville.

Selon l'analyste Dennis DesRosiers, M. Marchionne « va aller voir ailleurs, si le Canada n'est pas concurrentiel ». Il souligne que les usines ontariennes ne peuvent plus compter seulement sur la faiblesse du huard.

M. DesRosiers pense que l'usine de Windsor pourrait être « vraiment vulnérable » dès 2020. Il rappelle que GM fermera une usine d'assemblage à Oshawa en 2016.

PLUS:rc