NOUVELLES
14/01/2014 01:26 EST | Actualisé 15/03/2014 05:12 EDT

Attentat à la bombe au Caire, deux heures avant le début du référendum

Un attentat à la bombe artisanale a visé mardi matin un tribunal du Caire, sans faire de mort ni de blessé, deux heures avant l'ouverture des bureaux de vote pour un référendum constitutionnel, a indiqué à l'AFP un responsable du ministère égyptien de l'Intérieur.

Dans le quartier d'Imbaba, dans le sud-ouest du Caire, des vitres du tribunal étaient soufflées et sa façade fortement endommagée, a constaté un journaliste de l'AFP. Aux alentours, un magasin avait subi des dégâts et des vitres d'immeubles d'habitation avaient également volé en éclats.

Après l'explosion, des dizaines de personnes se sont rassemblées devant le tribunal, brandissant des photos du général Abdel Fattah al-Sissi, vice-Premier ministre, ministre de la Défense, chef de l'armée et véritable homme fort du pays.

Les attaques se sont multipliées en Egypte depuis la destitution début juillet du président islamiste Mohamed Morsi par l'armée.

Lors de son éviction, les militaires ont chargé les autorités intérimaires de mener une "transition démocratique", dont la première étape est le référendum sur une nouvelle Constitution.

Quelque 53 millions d'Egyptiens sont appelés aux urnes mardi et mercredi pour ce scrutin, qui s'apparente à un plébiscite pour le général Sissi.

se-mon/sbh/cco

PLUS:hp