NOUVELLES
13/01/2014 01:41 EST | Actualisé 15/03/2014 05:12 EDT

Les Etats-Unis critiquent une loi nigérianne condamnant l'homosexualité

Les Etats-Unis ont critiqué lundi la promulgation au Nigeria d'une loi interdisant les unions entre personnes de même sexe et restreignant les droits des homosexuels, affirmant qu'elle porte atteinte aux droits de l'homme dans ce pays.

Les Etats-Unis sont "profondément préoccupés" par cette nouvelle loi nigériane, qui "restreint dangereusement la liberté d'association, de rassemblement et d'expression des Nigérians", a estimé le secrétaire d'Etat américain, John Kerry, dans un communiqué.

Cette loi "contredit les engagements légaux du Nigeria au niveau international et mine les réformes démocratiques et les protections en matière de droits de l'homme inscrites dans sa constitution de 1999", ajoute le ministre.

"Les gens partout dans le monde ont le droit de vivre dans la liberté et l'égalité. Personne ne devrait être victime de violences ou de discrimination pour ce qu'il est ou pour celui qu'il aime", poursuit le responsable américain.

La loi, promulguée en janvier après son adoption en mai dernier par les parlementaires nigérians, prévoit une peine de 14 ans de prison en cas de mariage homosexuel et 10 ans d'emprisonnement contre les personnes de même sexe affichant publiquement leur relation.

Le président nigérian Goodluck Jonathan a promulgué la loi parce qu'elle "correspond aux croyances culturelles et religieuses" des Nigérians, dont "plus de 90% (...) sont opposés au mariage entre personnes de même sexe", a fait valoir lundi son porte-parole, Reuben Abati.

Les Etats-Unis entretiennent habituellement de bonnes relations avec le Nigeria mais l'administration du président américain Barack Obama a mis l'accent, à l'étranger, sur la défense des unions homosexuelles.

En Ouganda, le président Yoweri Museveni n'a pas encore promulgué une loi, adoptée par le parlement en décembre, qui punit de prison les homosexuels, et avait été sévèrement critiquée par M. Obama, le prix Nobel de la paix Desmond Tutu et d'autres dirigeants de par le monde.

sct/are/bdx

PLUS:hp