NOUVELLES
13/01/2014 06:40 EST | Actualisé 15/03/2014 05:12 EDT

Le Globe and Mail offre des indemnités afin de supprimer 18 postes

Le quotidien The Globe and Mail a annoncé lundi qu'il offrait des indemnités pour départ volontaire pour 18 postes dans l'ensemble de ses services, incluant six parmi son personnel éditorial.

Les autres sections affectées sont celles de la publicité, des ventes et de la diffusion, qui perdront chacune quatre postes.

L'éditeur du journal, Phillip Crawley, a indiqué que les suppressions seraient déterminées par une entente avec le syndicat.

Postmedia, propriétaire du National Post et d'autres quotidiens de grandes villes canadiennes, a par ailleurs annoncé lundi qu'il fermerait son centre d'appels pour petites annonces de Calgary et confierait ses tâches à une tierce partie, ce qui se traduira par la mise à pied de la plupart de ses 48 employés. Au moins une douzaine de postes éditoriaux ont également été éliminés au National Post.

L'entreprise a indiqué que la décision s'inscrivait dans la stratégie devant lui permettre de réduire ses coûts tout en se concentrant sur d'autres priorités, parmi lesquelles ses activités dans le secteur numérique.

La Presse Canadienne appartient aux sociétés mères des quotidiens The Globe and Mail, Toronto Star et La Presse.

PLUS:rc