NOUVELLES
13/01/2014 10:28 EST | Actualisé 15/03/2014 05:12 EDT

L'Australie en proie à la canicule attend des incendies virulents

L'Australie, en proie à la canicule, se préparait mardi à affronter des incendies de brousse les plus virulents depuis 2009 lorsque les feux avaient fait des dizaines de morts.

L'État de Victoria (sud-est) dont Melbourne est la capitale était en état d'alerte et des dizaines de milliers de pompiers ont été mobilisés.

"Les quatre jours à venir devraient être les plus critiques que nous ayons connus en Victoria depuis le +Black Saturday+. Mais nous sommes bien préparés et prêts à faire face", a prévenu le Premier ministre de l'Etat, Peter Ryan.

Les incendies du 7 février 2009, baptisé "samedi noir", avaient fait 173 morts et réduit en cendres plus de 2.000 habitations.

Les États de Victoria et d'Australie-méridionale vont connaître cette semaine "une canicule sévère à extrême", ont prévenu les services météo, avec des températures dépassant les 40 degrés Celsius pendant plusieurs jours consécutifs.

Ces conditions "sont assez semblables" à celles ayant précédé la catastrophe de 2009, selon l'expert Jason Sharples de l'université de Nouvelle-Galles du Sud.

"On observe des températures extrêmement élevées à travers tout le sud du continent et des basses pressions dans toute l'autre partie du pays dans les tropiques", a-t-il déclaré.

"La combinaison entre de fortes températures et une faible humidité entraîne un assèchement de la végétation. De fait, en cas d'incendie, la propagation du feu est accélérée".

Si les prévisions se confirment, il s'agira de la plus longue période caniculaire à Melbourne depuis un siècle. Sur les courts de l'Open d'Australie, la chaleur est accablante. Mardi, un ramasseur de balles a fait un malaise tandis que les bouteilles d'eau en plastique fondent carrément sous les 40° ambiants.

Les hôpitaux et les services de secours s'attendent à un afflux de patients victimes de la chaleur et le service des ambulances de l'Etat du Victoria craint d'être sous pression.

"On a rappelé tout notre personnel disponible et tous les véhicules disponibles seront sur les routes", a déclaré Paul Holman, chef des opérations, précisant que lundi onze personnes avaient déja été prises en charge.

La vague de chaleur provient de l'ouest où un incendie a détruit 52 maisons dimanche à Perth et fait un mort.

Les incendies de brousse sont fréquents en Australie pendant l'été austral, de décembre à février, mais ils sont de plus en plus violents et les températures ne cessent d'augmenter.

L'année 2013 a été la plus chaude jamais observée en Australie. L'été 2012-2013 a vu le thermomètre bloqué à 45°C ou plus pendant près de trois semaines en moyenne entre décembre et janvier.

ajc/mfc/gab-cw/mf

PLUS:hp