NOUVELLES
13/01/2014 12:24 EST | Actualisé 15/03/2014 05:12 EDT

La Caisse de dépôt et Bain Capital réduisent leur participation dans BRP

MONTRÉAL - La Caisse de dépôt et placement du Québec et Bain Capital Luxembourg Investments réduisent leur participation dans le constructeur de véhicules récréatifs BRP (TSX:DOO) pour une deuxième fois en trois mois.

Les investisseurs ont indiqué lundi qu'ils vendraient à eux deux 8,7 millions $ d'actions au prix de 30 $ par action à des preneurs fermes, pour un produit brut de 261 millions $.

Bain Capital obtiendra 219,3 millions $ de la vente, tandis que le reste, soit 41,7 millions $, ira à la Caisse de dépôt et placement.

BRP ne tirera aucun produit de la transaction, qui devrait par ailleurs être conclue vers la fin de janvier.

En vertu de l'entente, Bain verra sa participation passer de 34 pour cent à 27,8 pour cent, tandis que celle de la Caisse sera réduite à 5,3 pour cent, contre 6,5 pour cent précédemment.

Les preneurs fermes BMO Marchés des capitaux et RBC Marchés des capitaux, prévoient vendre les actions par l'entremise d'un reclassement au Canada et d'un placement privé aux États-Unis.

En octobre, Bain, la Caisse et d'autres actionnaires avaient annoncé un accord pour vendre huit millions d'actions de BRP au prix de 27,85 $ chacune, pour un produit brut totalisant 223 millions $.

BRP a reçu 262 millions $ au terme de son premier appel public à l'épargne, dans lequel ses actions se sont vendues au cours de 21,50 $.

La Caisse et Bain Capital détiennent des investissements dans BRP depuis plus d'une décennie. Le constructeur québécois de motoneiges, de motomarines et de véhicules tout-terrain a été essaimé de Bombardier (TSX:BBD.B) en 2003, lorsqu'il a été vendu à des membres des familles Bombardier et Beaudoin, à Bain Capital et à la Caisse pour 960 millions $.

L'action de BRP a cédé lundi 48 cents à la Bourse de Toronto, où elle a clôturé à 30,17 $.

PLUS:pc