NOUVELLES
13/01/2014 11:44 EST | Actualisé 15/03/2014 05:12 EDT

Brésil : 12 meurtres en une seule nuit dans une localité de l'Etat de Sao Paulo

Douze personnes ont été tuées par balle dans la nuit de dimanche à lundi dans la périphérie d'une ville de l'Etat de Sao Paulo, dans le dud du Brésil, a annoncé lundi la police, sans être en mesure d'établir un lien entre ces meurtres.

Un précédent bilan fourni de même source faisait état de 10 décès.

Ces meurtres se sont tous produits près de Campinas, ville située à environ 90 km au nord de Sao Paulo. Un porte-parole de la police militaire a précisé que plusieurs de ces meurtres avaient été perpétrés par des tueurs circulant dans des véhicules.

"Nous n'avons pas pu déterminer si ces meurtres étaient liés, nous savons seulement pour l'instant qu'ils sont survenus dans la même région", aux environs de Campinas, a annoncé le porte-parole à l'AFP.

Le portail internet d'informations G1, citant des sources policières et locales, a, quant à lui, fait état d'un total de 13 morts et indiqué qu'au moins trois autobus avaient été incendiés et sept autres fortement dégradés dans un terminal situé dans la zone des meurtres.

De son côté, le quotidien O Estado de Sao Paulo a affirmé que ces meurtres s'étaient produits quelques heures après la mort d'un policier qui n'était pas en service au cours d'une tentative de braquage d'une station-service de la région.

L'Etat de Sao Paulo avait été fin 2012 le théâtre d'une vague de violences attribuée par les experts à une guerre non déclarée entre le groupe criminel connu sous le nom de Primeiro Comando da Capital (PCC) et la police, qui avait fait plus de 100 morts, dont de nombreux policiers.

La mégapole de Sao Paulo sera l'une des 12 villes hôtes du Mondial 2014 de football.

En juillet, un rapport du Centre d'études sur l'Amérique latine indiquait qu'un million de personnes avaient été tuées au Brésil entre 1980 et 2011, faisant de ce pays le septième le plus violent du monde.

nr/arc/ag/hdz/bds

PLUS:hp