NOUVELLES
13/01/2014 10:36 EST | Actualisé 15/03/2014 05:12 EDT

Afrique du Sud: deux manifestants tués apparemment par la police

Deux personnes ont été tuées lundi, apparemment par la police sud-africaine, et deux autres blessées par balles lors d'une manifestation lundi contre le manque d'eau dans un lotissement des environs de la capitale Pretoria.

"Deux personnes ont été abattues, apparemment par la police, et deux autres blessées", a indiqué à l'AFP un porte-parole de la police locale, le colonel Sabata Mokgwabone.

La manifestation a eu lieu près de Brits, une localité voisine du bassin minier de Rustenburg, rendu tristement célèbre par la tuerie de Marikana en août 2012 quand la police a abattu 34 mineurs en grève.

"Nous ne savons pas exactement ce qui s'est passé", a-t-il ajouté, avare de détails et renvoyant sur la police des polices (IPID) qui ne savait rien dans l'immédiat. "Nos enquêteurs sont sur place et tentent d'établir les faits", a indiqué un porte-parole de l'IPID Moses Dlamini.

Selon les médias locaux, les riverains étaient en colère car privés d'eau depuis plusieurs mois et menaçaient de s'en prendre à la municipalité après avoir allumé des feux de pneus et jeté des pierres.

La frustration sociale persistante dans le pays, malgré près de 20 ans de gouvernement de l'ANC, génère quotidiennement des manifestations d'habitants qui frôlent régulièrement l'émeute.

Selon des chiffres officiels de la police, d'avril 2012 à mars 2013, il y a eu 1.882 manifestations publiques violentes, soit environ cinq par jour, alors que la police est mal préparée pour y faire face.

sn/clr/sd

PLUS:hp