NOUVELLES
12/01/2014 03:39 EST | Actualisé 13/03/2014 05:12 EDT

Un avion de Westjet se pose d'urgence au Dakota

Les passagers d'un vol de la compagnie aérienne Westjet en direction de Winnipeg ont dû mettre leurs masques à oxygène et se cramponner lorsque l'appareil dans lequel ils se trouvaient a éprouvé un problème de pressurisation.

Le porte-parole du transporteur aérien Robert Palmer confirme que le Boeing 737-700 avait quitté Phoenix pour Winnipeg vendredi soir lorsque l'incident est survenu.

Les pilotes ont aussitôt enclenché les mesures d'urgence et entrepris une rapide descente qui a vu l'appareil passer de 12 000 à 3000 mètres d'altitude en seulement quelques minutes.

M. Palmer affirme que l'avion s'est posé de manière sécuritaire à l'aéroport le plus proche, soit à Rapid City, dans le Dakota du Sud.

Les passagers ont passé la nuit dans un hôtel de la ville. Ils étaient attendus à Winnipeg samedi soir.

Rien n'a été dit sur ce qui a causé ce problème de pressurisation, mais M. Palmer assure que la compagnie aérienne a ouvert une enquête.

L'appareil comptait 38 passagers, deux pilotes et un agent de bord, vendredi soir.

M. Palmer soutient que ce genre d'incident n'est pas fréquent. Selon lui, la dernière fois qu'un avion de Westjet a dû effectuer une descente rapide en raison d'un problème de pressurisation remonte à trois ou quatre ans.

« Il s'agit d'une descente plus rapide qu'habituellement, quand l'avion s'apprête à atterrir, par exemple, explique M. Palmer. La manoeuvre a pris quelques minutes. Ce n'est pas comme dans les films, quand les avions piquent du nez. »

Il ajoute que le Bureau de la sécurité des transports du Canada et son équivalent américain ont été satisfaits des explications de la compagnie et que les deux organismes n'enquêteront pas sur l'incident.

PLUS:rc