NOUVELLES
12/01/2014 05:49 EST | Actualisé 14/03/2014 05:12 EDT

Reconstruction en Haïti : comment l'argent a été dépensé?

Au lendemain du séisme de janvier 2010 en Haïti, la communauté internationale s'est mobilisée et a promis plus de 11 milliards de dollars pour reconstruire le pays. Selon les données que Radio-Canada a pu obtenir, 98,5 % de cette somme a été dépensée ou engagée. Mais à quoi exactement a servi cet argent? Et quel en est le résultat?

Haïti peine à se relever, mais son premier ministre, Laurent Lamothe, se fait optimiste. « Au lendemain du séisme, il y avait plus de la moitié de la population de Port-au-Prince qui était sous les tentes, donc 1,5 million d'Haïtiens qui étaient sous les tentes. Aujourd'hui, grâce aux efforts du gouvernement, de chaque Haïtien, et de la communauté internationale, nous avons pu arriver à réduire ce chiffre à 10 % », souligne-t-il.

Ainsi, la Croix-Rouge canadienne a financé 15 000 maisonnettes préfabriquées .« C'est sûr que dans nos standards, c'est une chose, mais dans le contexte dans lequel on a opéré en Haïti, c'était, selon nous, la meilleure solution », soutient Michel Léveillé, directeur général de la Croix-Rouge canadienne au Québec et directeur du financement national.

La directrice générale de la Maison d'Haïti, Marjorie Villefranche, revient d'un séjour en Haïti. « C'est vrai qu'on les appelle des maisons temporaires, mais pour beaucoup de personnes, ce sera leur maison parce que c'est quand même une espèce de début de projet », dit-elle.

Quatre ans après le séisme, plus de 170 000 personnes vivent toujours dans des camps de réfugiés.

« C'est extrêmement dur, les gens sont fatigués. Les tentes sont en lambeaux, il n'y a pas d'eau courante. Les sanitaires, n'en parlons pas. On manque de tout. Mais je sais que beaucoup est mis à l'oeuvre pour sortir ces gens-là de ces situations », raconte Michaëlle Jean, envoyée spéciale de l'UNESCO pour Haïti.

Plus de 1 milliard de dollars du Canada

Au Québec, environ 8000 sinistrés haïtiens ont été accueillis. Cependant, quatre ans plus tard, plus d'un millier d'entre eux n'ont toujours pas obtenu le statut de résidents permanents.

Au chapitre de l'aide internationale, le Canada a versé plus de 1 milliard de dollars.

Par contre, il n'y a pas moyen de savoir exactement comment cet argent a été dépensé. Les demandes d'accès à l'information de Radio-Canada à cet égard traînent depuis plus d'un an. On nous promet des données sous peu.

On sait que la contribution canadienne a d'abord servi à l'aide d'urgence, incluant les 2000 militaires déployés dans les jours qui on suivi le séisime, et aussi pour contrer l'épidémie de choléra.

Le Canada a aussi construit des routes, une prison, un commissariat de police et formé des policiers, en plus d'être encore sur les lieux pour aider à assurer la sécurité.

Mais les experts s'entendent, la reconstruction d'Haïti prendra 10 ans.

D'après un reportage de Denis-Martin Chabot

PLUS:rc