NOUVELLES
12/01/2014 06:33 EST | Actualisé 14/03/2014 05:12 EDT

Neil Young attaque le gouvernement Harper et les sables bitumineux

TORONTO - Le chanteur canadien Neil Young a lancé une cinglante attaque, dimanche, à l'endroit du gouvernement Harper et des sables bitumineux de l'Alberta.

Lors d'une conférence de presse, le légendaire artiste a déclaré que pour le gouvernement conservateur, «l'argent est numéro un, et l'intégrité n'est même pas sur la carte».

La conférence de presse visait à donner le coup d'envoi au premier de quatre concerts dont l'objectif est de soutenir une nation autochtone de l'Alberta qui combat le développement des sables bitumineux dans la province.

Young, qui a récemment visité l'un des sites où l'on extrait du pétrole des sables bitumineux, a comparé la pollution à Hiroshima, la ville japonaise où a été larguée la première bombe atomique pendant la Seconde Guerre mondiale.

Selon le chanteur, les leaders canadiens tuent les peuples des Premières Nations et leur sang sera dans «les mains du Canada moderne».

Il a également dit espérer que ses petits-enfants puissent regarder vers le haut et contempler un ciel bleu, mais tout ce qu'il voit, c'est un gouvernement qui est «hors de contrôle».

Le premier concert de Young doit avoir lieu dimanche soir à Toronto.

PLUS:pc