NOUVELLES
12/01/2014 04:02 EST | Actualisé 14/03/2014 05:12 EDT

Le chef de la diplomatie iranienne se rendra en Syrie dans les prochains jours (médias)

Le chef de la diplomatie iranienne Mohammad Javad Zarif se rendra dans les prochains jours en Syrie, principal allié régional de Téhéran, ont annoncé dimanche les médias iraniens.

M. Zarif est arrivé à Beyrouth dans la soirée dans le cadre d'une tournée régionale qui doit le conduire en Irak, en Jordanie et en Syrie, selon Al-Alam, la chaîne d'information en arabe de la télévision officielle iranienne, sans plus de détails sur cette visite à Damas.

L'Iran, qui soutient le président syrien Bachar al-Assad, n'est pas sur la liste des invités à la conférence internationale de paix sur la Syrie, qui s'ouvre le 22 janvier en Suisse.

Le secrétaire général de l'ONU souhaite inviter Téhéran, et la Russie, principal allié de Damas, y tient également.

Les États-Unis, eux, n'ont pour l'instant proposé qu'un rôle subalterne, que l'Iran a refusé.

"Si nous recevons une invitation sans conditions préalables nous participerons à la conférence de Genève-2, mais nous n'agissons pas dans le but de recevoir une invitation", a déclaré M. Zarif à son arrivée à Beyrouth.

Le président iranien Hassan Rohani avait estimé jeudi que la conférence de paix serait un échec si son pays n'y participait pas.

"Une réunion trans-régionale à laquelle des acteurs influents ne participent pas ne sera pas à même de résoudre la crise syrienne", avait-il déclaré lors d'une conversation téléphonique avec le président russe Vladimir Poutine, selon l'agence iranienne Isna.

L'Iran affirme soutenir une solution politique au conflit qui a fait, selon un ONG syrienne, plus de 130.000 morts en près de trois ans. Mais Téhéran est accusé, malgré ses démentis, de fournir un soutien militaire et financier à Damas.

str/cyj/cbo

PLUS:hp