NOUVELLES
12/01/2014 10:26 EST | Actualisé 14/03/2014 05:12 EDT

Coupe du monde - Slalom d'Adelboden: le lucratif triplé d'Hirscher

L'Autrichien Marcel Hirscher a remporté pour la troisième année consécutive le slalom d'Adelboden, dimanche, prenant du coup les commandes du classement général de la Coupe du monde de ski alpin, comme celles de la Coupe du monde de la discipline.

Quelque peu piqué au vif de s'être fait devancer dans les deux premières courses de 2014 par son ami mais néanmoins sérieux rival, l'Allemand Felix Neureuther, vainqueur du slalom de Bormio lundi et plus étonnamment du géant samedi d'Adelboden, l'Autrichien a remis les pendules à l'heure comme il l'avait promis.

Le duel, sous les chauds rayons du soleil, entre les deux hommes a tenu ses promesses en première manche, où Neureuther et Hirscher n'étaient séparés que de 8 centièmes, pointant juste derrière le Suédois Mattias Hargin.

Mais Neureuther n'a pas tenu la cadence dans la seconde, où Hirscher, qui s'élançait juste avant lui, a bien mis la pression avec un temps canon, et a perdu la mise en enfourchant.

Le champion du monde 2013 s'est imposé au final avec 29/100e sur le Suédois Andre Myhrer, de retour sur le podium qu'il avait déserté depuis un an. Le jeune Norvégien de 19 ans Henrik Kristoffersen a pris la troisième place (+66/100e) comme à Levi en début de saison, confirmant qu'il est l'une des étoiles montantes du slalom. Quant à Hargin, il a glissé au pied du podium.

Hirscher détrône Svindal

Marcel Hirscher, 24 ans, s'adjuge la 22e victoire de sa carrière, sa quatrième cette saison et la quatrième dans la station suisse, dont il raffole. Et comme les deux années précédentes, l'Autrichien sort de son week-end à Adelboden bien dans la course au cristal de toutes sortes.

"Sans hésitation, Adelboden compte parmi mes pistes préférées. Je m'amuse vraiment ici", a souligné l'Autrichien. "C'était une course vraiment difficile en raison des conditions, mais aussi vraiment sympa. Beaucoup sont sortis, à la fin ce sont les meilleurs qui se sont imposés, comme hier !".

Avec son pactole de 160 points accumulés ce week-end, grâce à sa troisième place en géant samedi et sa victoire en slalom, le double tenant du grand globe de cristal a délogé de la tête du général le Norvégien Aksel Lund Svindal, deuxième à 23 points.

Mais quand l'Autriche, qui n'a presque plus que son petit génie pour rêver, le questionne sur sa position au général, Marcel Hirscher se montre agacé: "C'est énervant qu'on vienne toujours me parler de ça, mais je vais essayer tant que possible de mettre ça de côté et de simplement faire mon ski".

stp/pel

PLUS:hp