NOUVELLES
12/01/2014 09:45 EST | Actualisé 14/03/2014 05:12 EDT

Coupe du monde - Altenmarkt/super-combiné: première victoire pour Gagnon

Confirmant sa montée en puissance depuis le début de la saison, la Canadienne Marie-Michèle Gagnon a signé dimanche sa première victoire en Coupe du monde de ski alpin lors du super-combiné d'Altenmarkt, en Autriche.

Avec jusque-là un seul podium à son actif (3e du slalom d'Aare, en Suède, en mars 2012), la Québécoise est elle-même surprise de son succès.

"Je ne m'y attendais pas. J'ai juste fait de mon mieux... C'est incroyable!", a-t-elle déclaré après le seul super-combiné de la saison avant les jeux Olympiques de Sotchi (7-23 février).

"C'est très excitant, c'est un moment magique, tout se passe bien, je suis solide et constante, donc je suis contente", a ajouté la skieuse de Mont-Orignal.

La Canadienne de 24 ans faisait partie des outsiders du super-combiné, ayant terminé dans les six premières lors des quatre slaloms du début de saison et dans les dix dans deux des trois super-G organisés.

Seulement 16e après la première manche - justement un super-G -, elle a réalisé le deuxième meilleur passage du slalom de la 2nde manche et profité des erreurs commises par les autres prétendantes au titre.

Gagnon a devancé l'Autrichienne Michaela Kirchgasser, médaille d'argent du slalom aux Mondiaux de Schladming l'hiver dernier, de 32/100es et l'Allemande Maria Höfl-Riesch, donnée favorite de l'épreuve, de 39/100es.

"Je suis un peu déçue parce que ce n'était pas un ski parfait que j'ai produit aujourd'hui... Je n'avais pas de très bonnes sensations en descendant", a admis la championne olympique de la discipline.

L'Autrichienne Nicole Hosp, qui avait signé le meilleur temps de la 1re manche, n'a pas réussi à maintenir son avantage et a dû se contenter de la 4e place.

Maria Höfl-Riesch reprend la tête

Avec une 29e place en descente samedi à Altenmarkt, Marie-Michèle Gagnon a désormais marqué des points dans toutes les disciplines cet hiver et vient grossir les rangs de la jeune génération de skieuses qui montent, avec l'Autrichienne Anna Fenninger et la Liechtensteinoise Tina Weirather, nées comme elle en 1989.

Fenninger, qui avait réalisé le 3e chrono du super-G, n'a terminé qu'à la 8e place après avoir commis une erreur en slalom. Elle rend ainsi à Maria Höfl-Riesch les rênes du classement général de la Coupe du monde, qu'elle lui avait ravies la veille en prenant la 2e place de la descente, tandis que la Bavaroise se classait 3e.

Avec ces deux podiums à Altenmarkt - une étape qui ne lui avait jusque-là pas trop réussi -, Höfl-Riesch compte 22 points d'avance sur Fenninger et aura dès mardi l'occasion de creuser l'écart lors du slalom nocturne de Flachau, alors que ses poursuivantes directes, Fenninger et Weirather, ne prennent pas le départ entre les piquets serrés.

ssw-sgl/pel

PLUS:hp