NOUVELLES
12/01/2014 05:19 EST | Actualisé 14/03/2014 05:12 EDT

Attentat à la bombe dans le nord-ouest du pakistan: cinq policiers tués (autorités)

Au moins cinq policiers ont été tués et quatre blessés lorsqu'un engin a explosé au passage du convoi d'un haut responsable dans le nord-ouest du Pakistan, un repaire des talibans, ont indiqué dimanche les autorités.

Le convoi d'Amir Muqam, un conseiller du Premier ministre Nawaz Sharif, passait à Martoong, dans la vallée de Swat contrôlée par les talibans de 2007 à 2009.

"Au moins cinq policiers ont été tués et quatre autres ont été blessés", a déclaré à l'AFP un officier de la police locale, Abdullah Khan.

Les victimes voyageaient dans le véhicule de tête.

Un autre responsable de la police, Gulzar Khan, a confirmé l'attaque, condamnée par les services du Premier ministre.

Amir Muqam a déclaré à l'AFP qu'il était sain et sauf mais choqué par la perte de ses gardes du corps.

"Je remercie Dieu de m'avoir épargné. Je suis très attristé par la mort de personnes qui ont sacrifié leur vie pour me protéger", a-t-il dit.

Amir Muqam se trouvait dans la région dans le cadre de la campagne pour les élections locales.

En juillet 2011, un kamikaze s'était fait exploser en tuant six personnes, dont un enfant, dans la vallée de Swat où Amir Muqam devait tenir une réunion publique.

Les zones tribales sont les bastions des rebelles talibans qui multiplient les attentats contre les autorités pour dénoncer notamment l'alignement du gouvernement d'Islamabad sur la politique américaine dans la région

str-mmg/ia/erf/gab/abk

PLUS:hp