NOUVELLES
11/01/2014 12:39 EST | Actualisé 13/03/2014 05:12 EDT

Panama : une propriété de Noriega transformée en parc du souvenir

Accusées d'être des nids à moustiques, deux résidences appartenant à l'ancien dictateur Manuel Noriega et à sa fille Sandra ont été rasées au Panama et seront remplacées par un parc dédié aux victimes de "la dictature militaire".

"Cela va être un parc du souvenir de ce qu'a été la méprisable dictature de 21 ans du régime militaire" dirigé de 1983 à 1989 par Manuel Antonio Noriega, avant son renversement par les Etats-Unis, son ancien allié, a déclaré vendredi le président Ricardo Martinelli à des journalistes.

Les maisons, situées dans le quartier chic d'Altos del Golf, à une dizaine de kilomètres de la capitale, Panama, ont commencé à être démolies jeudi parce qu'elles abritaient des nids de moustiques, en pleine épidémie de dengue, ont expliqué les autorités panaméennes.

Selon le président, les travaux de construction du parc débuteront des deux semaines.

Les deux luxueuses maisons et le terrain sur lequel elles étaient érigées se trouvaient depuis 1989 sous la tutelle du ministère de l'Economie et des Finances. Mises aux enchères à plusieurs reprises, la propriété et ses deux résidences, dont une de 3.200 m2, n'ont jamais trouvé preneur.

La maison de Manuel Noriega était évaluée à 1,2 million de dollars, celle de sa fille à 500.000.

Depuis 2011, l'ancien général Noriega, bientôt âgé de 80 ans, est détenu dans une prison de la capitale pour l'assassinat d'opposants. Il avait auparavant purgé une peine de 20 ans de prison aux Etats-Unis pour trafic de drogue et une de deux ans en France pour blanchiment d'argent.

mac/cd/hdz/bds

PLUS:hp