NOUVELLES
11/01/2014 11:04 EST | Actualisé 13/03/2014 05:12 EDT

L'ex-nonce Jozef Wesolowski bénéficie de l'immunité diplomatique, dit le Vatican

VATICAN, État de la Cité du Vatican - Le Vatican a informé la justice polonaise que son ancien ambassadeur en République dominicaine, qui fait présentement l'objet d'une enquête pour une affaire d'agressions sexuelles sur des adolescents, bénéficiait de l'immunité diplomatique et que l'État de la Cité du Vatican n'extradait pas ses citoyens.

Le porte-parole du bureau du procureur provincial de Varsovie, Przemyslaw Nowak, a déclaré que les procureurs responsables du dossier de l'archevêque Jozef Wesolowski avaient demandé des renseignements au Saint-Siège au sujet du statut légal du prélat.

Le représentant du Vatican, le père Federico Lombardi, a confirmé, samedi, que l'ambassade du Saint-Siège dans la capitale de la Pologne avait répondu à la requête, mais a souligné que les autorités polonaises ne souhaitaient pas obtenir l'extradition de Mgr Wesolowski.

M. Lombardi a précisé que le Saint-Siège avait lancé une investigation sur le nonce parce qu'il aurait enfreint le droit canonique et le code criminel de l'État de la Cité du Vatican.

Selon M. Nowak, le Vatican a affirmé qu'il n'extradait pas ses citoyens et que Jozef Wesolowski jouissait de l'immunité diplomatique.

PLUS:pc