NOUVELLES
11/01/2014 12:29 EST | Actualisé 13/03/2014 05:12 EDT

Coupe du monde - Adelboden: Neureuther s'offre son premier géant

L'Allemand Felix Neureuther a poursuivi sur la lancée de son bon début d'année en s'offrant samedi la première victoire de sa carrière en géant, qui plus est à Adelboden, la grande classique de la Coupe du monde, cinq jours après avoir enlevé le slalom de Bormio.

"C'est vraiment brutal, incroyable, énorme, de la folie !", a lâché le Bavarois, qui s'est imposé avec 10/100e d'avance sur le Français Thomas Fanara et 19/100e sur l'Autrichien Marcel Hirscher, le leader de la Coupe du monde de géant.

"Quand je pense où j'en étais dans cette discipline il y a encore deux ans, jamais je n'aurais rêvé gagner", a insisté Neureuther.

Le fils des champions Rosi Mittermaier et Christian Neureuther a fait pleurer tout le clan allemand. Car dans l'histoire de la Coupe du monde de ski alpin, l'Allemagne ne comptait jusque-là qu'une seule et unique victoire en géant: Max Rieger au Mont Saint-Anne en 1973!

Avec la septième victoire en Coupe du monde de sa carrière, Felix fait mieux que son papa, qui avait remporté six slaloms dans les années 70. Il est aussi le premier cette saison à réussir à s'immiscer tout en haut de la bagarre entre l'Américain Ted Ligety et Marcel Hirscher, qui avaient remporté chacun deux des quatre courses précédentes de l'hiver.

Neureuther n'était que septième à l'issue de la première manche à 1 sec 32 de Thomas Fanara, qui, premier à partir, en avait aussi signé le temps de référence.

Pour 10 centièmes de seconde, concédés dans le mur final, le Français a vu filer sous son nez les grands honneurs, pour Neureuther.

Car si, au vu des conditions printanières entamant le revêtement neigeux, c'était bien un grand avantage d'ouvrir le bal, cela ne l'était plus de fermer la course quelques heures plus tard, les 30 coureurs qualifiés pour la deuxième manche s'élançant dans l'ordre inversé du classement de la première.

"J'étais si près du but... Mais ce n'est pas une première place que j'ai perdue, c'est une deuxième place que j'ai gagnée. Aussi ce n'est que partie remise", a souligné Thomas Fanara.

Comme à Val d'Isère en décembre, le Français monte sur la deuxième marche du podium. Et comme à Val d'Isère, Ligety s'est fait piéger. Le double champion du monde de la discipline a accroché une porte en seconde manche, ce qui l'a fait chuter.

Ce nouveau faux pas du Californien permet à Marcel Hirscher de conforter son dossard rouge de leader de la Coupe du monde de géant.

Deuxième du slalom de Bormio derrière son ami allemand, Hirscher comptait bien gentiment remettre les pendules à l'heure dès dimanche entre les piquets serrés. Lui, le champion du monde, a raflé le slalom dans la station suisse les deux dernières années.

stp/pel

PLUS:hp