NOUVELLES
10/01/2014 12:50 EST | Actualisé 12/03/2014 05:12 EDT

Une guillotine qui aurait servi à exécuter des résistants retrouvée en Allemagne

Un musée de Munich (sud de l'Allemagne) a annoncé vendredi qu'il pensait avoir retrouvé la guillotine utilisée pour exécuter Hans et Sophie Scholl, frère et soeur à la tête du groupe d'étudiants résistants à Hitler "Rose Blanche".

Cette guillotine, longtemps recherchée, aurait en fait été transférée à la prison de Ratisbonne (en Bavière), puis donnée au Musée national de Munich en 1974, où elle se trouvait depuis, a expliqué à l'AFP Sybe Wartena, un responsable du musée. Il y a une "très forte probabilité" qu'il s'agisse de celle ayant servi pour les exécutions des Scholl, a-t-il affirmé.

Hans Scholl, étudiant en médecine, avait fondé le groupe de la "Rose blanche" avec sa soeur Sophie et des camarades d'université, au printemps 1942. Ils diffusaient des tracts dénonçant le régime hitlérien et l'extermination des Juifs, d'abord à Munich, puis dans toute l'Allemagne. La "Rose blanche" était l'un des rares exemples de résistance au Troisième Reich.

Hans et Sophie Scholl avaient été arrêtés le 18 février 1943 et guillotinés quatre jours plus tard à la prison bavaroise de Stadelheim, à Munich.

Longtemps, tout le monde a pensé que la guillotine - qui a également servi à décapiter des centaines d'autres victimes du nazisme - avait été démontée et jetée dans le Danube, dans le tumulte des derniers jours de la Seconde Guerre mondiale. Des recherches dans le fleuve étaient restée sans résultat, a raconté M. Wartena.

Un élément en particulier a permis une identification presque certaine de l'engin: le bourreau de l'époque, Johann Reichhart avait démonté une pièce - la bascule - pour gagner du temps, car la prison de Stadelheim était celle qui abritait le plus grand nombre d'exécutions dans toute l'Allemagne à l'époque. Cette pièce est démontée aussi sur la guillotine du musée. "C'est l'indice le plus fort", a indiqué M. Wartena.

L'état d'usure de la guillotine, qui a manifestement beaucoup servi, et sur laquelle des traces de sang sont encore clairement visibles, plaide aussi dans ce sens, a-t-il ajouté.

hap/aro/via

PLUS:hp