NOUVELLES
10/01/2014 01:36 EST | Actualisé 11/03/2014 05:12 EDT

Une diplomate indienne expulsée des États-Unis

Une diplomate indienne dont l'arrestation avait suscité un différend majeur dans les relations entre les États-Unis et l'Inde a finalement été expulsée des États-Unis, jeudi, dans le cadre d'un accord lui accordant l'immunité diplomatique sur diverses accusations.

Devyani Khobragade, qui était vice-consul général à New York, avait été arrêtée le 12 décembre.

Elle a été inculpée jeudi par un grand jury d'escroquerie au visa et de fausses déclarations sur le salaire versé à sa femme de ménage.

Son arrestation avait suscité des protestations de l'Inde après des informations selon lesquelles elle avait été menottée et fouillée au corps.

Ce différend à rebondissements a affecté les relations entre l'Inde et les États-Unis.

Des sanctions ont été prises contre des diplomates américains en poste à New Delhi, tandis que de hauts responsables américains ont ajourné leur visite prévue en Inde.

Un diplomate des Nations unies au fait du différend a déclaré que Devyani Khobragade avait quitté les États-Unis par avion.

En Inde, le ministère des Affaires étrangères a précisé qu'elle avait été affectée à un nouveau poste à New Delhi.

Les États-Unis ont fait savoir qu'ils feraient en sorte que Devyani Khobragade, qui est mariée à un Américain, n'obtienne pas de visa à l'avenir.

Washington précise qu'elle risque l'arrestation en cas de retour.

PLUS:rc