NOUVELLES
10/01/2014 12:26 EST | Actualisé 12/03/2014 05:12 EDT

Target : un vol de données en décembre a touché 70 millions de clients

La chaîne de distribution américaine Target a averti vendredi que l'attaque informatique dont elle avait fait l'objet en décembre avait touché les données de 70 millions de ses clients, beaucoup plus qu'initialement annoncé.

A la mi-décembre, le groupe avait évalué à environ 40 millions de clients le nombre de personnes touchées par l'attaque informatique et avait assuré que leur utilisation frauduleuse était faible.

Target a parallèlement abaissé ses prévisions de résultats pour le quatrième trimestre et annoncé la fermeture de huit magasins.

"Dans le cadre de son enquête, Target a constaté que certaines informations de clients (séparées des données de cartes de paiements précédemment révélés) avaient été volées pendant" l'attaque informatique, explique le communiqué.

"Ce vol n'est pas une nouvelle attaque dans le système de Target mais il a été découvert pendant l'enquête en cours", et à ce stade, "il a été déterminé que les informations volées comprenaient les noms, les adresses postales, les numéros de téléphones et les adresses e-mail de plus de 70 millions de personnes".

Le groupe va "tenter de contacter les clients touchés" par ce vol de données, précise le communiqué.

"Je sais qu'il est frustrant pour nos clients de savoir que ces informations ont été volées et je suis véritablement désolé qu'ils aient à subir cela", a déclaré Gregg Steinhafel, PDG de Target, ajoutant que la société assumerait la responsabilité financière de dépenses frauduleuses qui apparaîtraient sur leur compte.

Dans un communiqué, le ministre de la Justice de l'Etat de New York Eric Schneiderman a jugé "profondément perturbant" d'apprendre que "Target avait découvert une (attaque) informatique impliquant 70 millions de clients".

Il a ajouté que son équipe participait à "une enquête d'ampleur nationale" sur cette attaque, précisant qu'à son insistance, Target avait offert un an de surveillance de crédit et de protection contre le vol d'identité électronique à tous (ses) clients ayant fait des achats aux Etats-Unis.

Target annonce parallèlement la fermeture de huit magasins aux Etats-Unis, "après avoir étudié avec attention leurs performances financières".

Enfin, le groupe de Minneapolis (nord des Etats-Unis) abaisse ses prévisions de résultats et pour le quatrième trimestre attend désormais 1,20 à 1,30 dollars par action contre 1,50 à 1,60 dollars précédemment, en raison de ventes en baisse de 2,5% sur un an à nombre de magasins comparables.

ved/sl/bdx

TARGET

PLUS:hp