NOUVELLES
10/01/2014 09:24 EST | Actualisé 12/03/2014 05:12 EDT

Syrie : la Russie réaffirme son soutien à Assad dans la "lutte contre les terroristes"

Des diplomates russes ont réaffirmé vendredi le soutien de la Russie au président syrien Bachar al-Assad dans sa "lutte contre les groupes terroristes", au cours d'une rencontre à Moscou avec la sous-secrétaire d'Etat américaine pour les affaires politiques, Wendy Sherman.

"Les représentants russes ont mis l'accent sur l'importance pour les représentants du gouvernement syrien et ceux de l'opposition à orientation patriotique, d'unir leurs efforts dans la lutte contre les groupes terroristes dont les agissements menacent non seulement l'avenir de la Syrie mais aussi la stabilité régionale", a indiqué le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué.

La sous-secrétaire d'Etat américaine n'a fait aucune déclaration à l'issue de sa rencontre avec les vice-ministres russes des Affaires étrangères Mikhaïl Bogdanov et Guennadi Gatilov, qui représenteront la Russie à la conférence internationale de paix sur la Syrie le 22 janvier à Montreux, en Suisse.

Cette conférence "doit marquer le début des pourparlers inter-syriens sur la base du communiqué de Genève, dans le cadre duquel les Syriens doivent décider eux-mêmes des problèmes que devra résoudre le futur gouvernement", a ajouté le ministère russe dans le communiqué.

La conférence dite Genève-2 va tenter de trouver une solution politique susceptible de mettre fin à la guerre civile en Syrie, qui a fait plus de 130.000 morts, selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), et des millions de réfugiés et déplacés, selon l'ONU.

Elle vise à mettre en oeuvre un accord international sur une transition politique en Syrie, signé le 30 juin 2012 à l'issue de la première conférence de paix à Genève, mais jamais appliqué.

La Russie est l'un des principaux soutiens du régime syrien, auquel elle vend des armes. Moscou a bloqué une nouvelle fois mercredi un projet un projet de déclaration du Conseil de sécurité de l'ONU condamnant les bombardements de l'armée syrienne contre Alep (nord de la Syrie)

La Russie, ainsi que la Chine, ont par trois fois opposé leur veto à des résolutions occidentales au Conseil de sécurité de l'ONU, qui accentuaient la pression sur le président Bachar al-Assad.

bfi/lpt/abk

PLUS:hp