NOUVELLES
10/01/2014 10:11 EST | Actualisé 12/03/2014 05:12 EDT

Suisse : inculpation de l'ex-chef de police guatémaltèque Erwin Sperisen

L'ex-chef de la police du Guatemala, Erwin Sperisen, suisse et guatémaltèque, et recherché par les autorités guatémaltèques pour son rôle dans des exécutions extrajudiciaires, a été inculpé vendredi en Suisse pour avoir planifié, ordonné ou commis l'assassinat de 10 détenus au Guatemala.

"Le Ministère public (procureur, ndlr) a renvoyé ce jour devant le Tribunal criminel M. Erwin Sperisen. Ce dernier est accusé d'avoir planifié, ordonné ou commis l'assassinat de dix détenus au Guatemala", a indiqué le pouvoir judiciaire genevois dans un communiqué.

Le procureur lui reproche d'avoir, durant son mandat à la tête de la police du Guatemala entre juillet 2004 et mars 2007, organisé, planifié et dirigé des opérations visant à éliminer des détenus.

"Pour avoir planifié, organisé et participé à ces exécutions, tout en procédant pour certaines à des manipulations des scènes de crime afin de faire croire à des affrontements entre forces de l'ordre et prisonniers, le prévenu se serait rendu coupable, aux yeux du Ministère public, de meurtre avec la circonstance aggravante de l'assassinat", expliquent les autorités judiciaires suisses.

Ancien chef de la police nationale civile du Guatemala, Erwin Sperisen avait été arrêté le 31 août 2012, alors qu'il était installé à Genève.

Comme la Suisse n'extrade pas ses ressortissants, M. Sperisen est jugé en Suisse car le Code pénal impose de poursuivre des crimes commis à l'étranger par un ressortissant suisse lorsque l'auteur présumé se trouve en Suisse et qu'il ne peut pas être extradé.

Depuis son arrestation, M. Sperisen, qui conteste les faits, a été entendu à onze reprises par les enquêteurs.

apo/pjt/abk

PLUS:hp