Ottawa propose des normes plus sévères pour les wagons de train DOT-111

Publication: Mis à jour:
LACMEGANTIC
Getty
Imprimer

OTTAWA - Ottawa propose des normes plus sévères pour la construction des nouveaux wagons de train DOT-111, ceux-là mêmes qui ont explosé lors de la catastrophe ferroviaire de Lac-Mégantic, mais n'impose pas la mise au rancart de ceux toujours en circulation.

Le gouvernement fédéral a annoncé vendredi qu'il souhaite modifier à nouveau les règlements sur le transport des matières dangereuses.

Si les normes sont adoptées, les nouveaux wagons de type DOT-111 devront être construits en acier plus épais et être munis de dispositifs de protection des valves ainsi que de boucliers protecteurs.

Les DOT-111 servent au transport de produits dangereux présentant un niveau de danger moyen ou élevé, comme le pétrole brut.

Au lendemain de la tragédie de Lac-Mégantic, plusieurs avaient pointé du doigt les failles de ces wagons, qui ne comportent pas de double coque ni de boucliers.

Le Bureau de la sécurité des transports avait noté dès 1991 que les wagons DOT-111 posaient problème. Leur coque trop mince ne permet pas d'éviter la perforation en cas d'accident, avait aussi indiqué un inspecteur du Bureau, deux jours après l'accident de Lac-Mégantic.

Le Nouveau Parti démocratique (NPD) avait notamment réclamé leur retrait graduel des rails pour le transport de matières dangereuses et l'adoption d'un échéancier pour leur élimination graduelle.

Ces mêmes wagons DOT-111 ont aussi pris feu lors de l'accident ferroviaire survenu cette semaine près de Plaster Rock, dans le nord-ouest du Nouveau-Brunswick.

Dans un communiqué transmis vendredi par Transports Canada, il est précisé que l'industrie construit déjà de tels wagons plus résistants. Mais ces caractéristiques seraient rendues obligatoires par les nouveaux règlements fédéraux.

Ottawa a déjà renforcé à plus d'une reprise les règlements sur la sécurité du transport ferroviaire depuis la tragédie de Lac-Mégantic, survenue le 6 juillet dernier, qui a fauché la vie de 47 personnes.

Il avait notamment prescrit que les trains transportant des marchandises dangereuses doivent avoir au moins deux conducteurs à bord et ne doivent en aucun cas être laissés sans surveillance sur une voie principale.

«Le gouvernement du Canada est déterminé à collaborer avec toutes les parties concernées pour examiner toutes les façons possibles d'accroître la sécurité lorsque le transport des marchandises dangereuses se fait par train», a indiqué la ministre des Transports, Lisa Raitt, par communiqué.

Cet examen des normes pourrait comprendre l'amélioration de la configuration des wagons-citernes ou encore la modernisation, la récupération ou la mise au rancart des vieux wagons-citernes de la flotte nord-américaine, est-il précisé.

Mais pour le NPD, le fédéral devrait agir dès maintenant et interdire les wagons DOT-111 sur les voies ferrées canadiennes.

«Il faut cesser d'utiliser les vieux wagons DOT-111 pour transporter des matières dangereuses. C'est ce que le BST a recommandé et le gouvernement refuse toujours d'agir. Ces wagons transportent des matières dangereuses à travers nos villes et communautés. Le gouvernement a la responsabilité de fixer une date limite pour les mettre au rancart», a soutenu la porte-parole du NPD en matière de Transport, Olivia Chow, dans un courriel transmis vendredi.

Jeudi, des informations circulaient à l'effet que le secrétaire américain des Transports, Anthony Foxx, prendrait une décision sur l’avenir de ces wagons dans les prochaines semaines.

Les nouvelles règles d'Ottawa modifieraient aussi le système de classification des marchandises dangereuses en vue de leur transport. Plus précisément, elles exigeraient que toute personne qui détermine la classification d'une marchandise dangereuse avant son transport conserve un document sur cette classification ainsi que sur la méthode d'échantillonnage utilisée pour le pétrole brut.

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Close
Explosion d'un train à Lac-Mégantic
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction