NOUVELLES
10/01/2014 04:49 EST | Actualisé 12/03/2014 05:12 EDT

Le TSX grimpe après la publication de données décevantes sur l'emploi

TORONTO - La Bourse de Toronto a clôturé en hausse la séance de vendredi, stimulé par les gains du secteur aurifère et la hausse du cours du lingot d'or, après la publication de données très décevantes au sujet des marchés de l'emploi au Canada et aux États-Unis.

L'indice composé S&P/TSX a avancé de 118,11 points pour terminer avec 13 747,52 points.

Le dollar canadien a échappé 0,42 cent US à 91,73 cents US après la publication d'un rapport faisant état de 45 900 pertes d'emplois au Canada le mois dernier, alors que les économistes misaient en moyenne sur la création de 14 600 emplois.

Les principaux indices boursiers américains ont terminé la journée sur une note mitigée, l'économie américaine ayant vu la création de 74 000 emplois le mois dernier, alors que 200 000 emplois étaient attendus par les spécialistes.

La moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a reculé de 7,71 points à 16 437,05 points, les investisseurs s'étant attardés à la possibilité que la Réserve fédérale ne soit pas pressée d'accélérer ses intentions visant à atténuer l'impact d'un de ses principaux programmes de relance économique.

L'indice élargi S&P 500 a avancé de 4,24 points à 1842,37 points, tandis que l'indice composé du Nasdaq a pris 18,47 points à 4174,66 points.

Les opérateurs espéraient que les données américaines leur permettraient de prédire les intentions de la Fed, qui vient de commencer à réduire la cadence d'un important programme de relance. La banque centrale a décidé le mois dernier de réduire à 75 milliards $ US ses achats mensuels d'obligations à partir de janvier, comparativement à 85 milliards $ US par mois précédemment. Toute réduction future dépendra des conditions économiques, particulièrement celles du marché de l'emploi.

Plusieurs acteurs des marchés redoutent la fin de ce programme — qui a aidé à maintenir les taux d'intérêt à long terme à un faible niveau —, puisqu'il est considéré comme un important facteur de la relance des Bourses ces dernières années.

À Toronto vendredi, le secteur aurifère a réalisé les gains les plus importants, soit environ 3,7 pour cent, l'incertitude entourant les intentions de la Fed ayant fait grimper le cours du lingot d'or. Celui-ci a avancé de 17,50 $ US à 1246,90 $ US l'once à la Bourse des matières premières de New York. L'action de Barrick Gold (TSX:ABX) a gagné 58 cents à 19,82 $, tandis que celle de Goldcorp (TSX:G) a pris 98 cents à 25,29 $.

Le groupe des métaux de base a aussi grimpé, avec une avancée de 1,3 pour cent. Le cours du cuivre a gagné 4 cents US à 3,34 $ US la livre. Le secteur de l'énergie a avancé de 1,28 pour cent, le prix du pétrole brut s'étant apprécié de 1,06 $ US à 92,72 $ US le baril à New York.

Le TSX a connu une solide semaine, avec un gain hebdomadaire de 198,67 points, soit 1,47 pour cent.

PLUS:pc