NOUVELLES
10/01/2014 06:48 EST | Actualisé 12/03/2014 05:12 EDT

Inde: feu vert à la construction d'une usine sidérurgique de Posco

Le ministère indien de l'Environnement a donné son feu vert à la construction d'un complexe sidérurgique dans l'est de l'Inde par le géant sud-coréen Posco, estimé à 12 milliards de dollars, a annoncé vendredi Posco.

Ce projet a été maintes fois repoussé depuis sa signature en 2005, en raison de l'opposition d'associations et d'une partie de la population de l'Etat de l'Orissa, où le complexe doit être construit, et qui ont promis de poursuivre leur lutte en raison des dégâts pour l'environnement.

Le ministère a donné à nouveau son feu vert et "nous saluons bien évidemment cette décision du gouvernement", a dit à l'AFP le porte-parole de Posco en Inde, Ongsuman Pattnaik.

Ce projet, présenté comme le plus grand investissement étranger en Inde depuis les réformes économiques de 1991, devait permettre à Posco de démarrer sa production en 2011. Mais il a été suspendu il y a deux ans à la suite de recours d'opposants, un tribunal estimant insuffisant le rapport sur l'impact environnemental.

Le projet vise à construire une usine d'une capacité annuelle de 12 millions de tonnes à Jagatsingpur, à 100 km de la capitale locale Bhubaneswar.

Ce feu vert intervient à quelques jours d'une visite en Inde du président sud-coréen Park Geun-hye, qui débutera le 15 janvier.

Le ministère a approuvé le projet d'usine sidérurgique mais le port prévu dans le projet sud-coréen n'a pas reçu encore de feu vert.

"Ce feu vert est illégal. Nous ne laisserons faire ce projet sous aucun pretexte", a réagi le porte-parole du collectif d'opposants locaux POSCO Pratirodh Sangram Samiti, Prashant Paikray auprès de l'AFP.

pmc/ef/abk

PLUS:hp