NOUVELLES
10/01/2014 12:53 EST | Actualisé 12/03/2014 05:12 EDT

France : l'interdiction d'un deuxième spectacle de Dieudonné validée par la plus haute instance

La justice française a confirmé vendredi l'interdiction d'un deuxième spectacle prévu dans la soirée à Tours (centre) de l'humoriste controversé Dieudonné, condamné plusieurs fois pour antisémitisme.

La plus haute juridiction administrative française, le Conseil d'Etat, avait déjà validé jeudi l'interdiction du même spectacle à Nantes (ouest), mettant en avant le "risque de trouble à l'ordre public" et "l'atteinte au respect de la dignité humaine".

Les avocats et les partisans de Dieudonné M'Bala M'Bala, franco-camerounais âgé de 47 ans, ont dénoncé un acharnement inédit du pouvoir et une censure du spectacle "Le Mur", déjà présenté à Paris avant une tournée en France puis en Suisse, et dans lequel il multiplie les charges contre les Juifs.

Le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, à l'origine d'une circulaire demandant aux préfets (les représentants de l'Etat dans les régions) d'interdire son spectacle, a dit vouloir poursuivre "le combat" contre "la parole raciste et antisémite".

"On sera encore là demain", a déclaré, après la lecture de la décision, l'un des avocats de Dieudonné, Me Sanjay Mirabeau, faisant allusion à un troisième arrêté, après ceux de Nantes et de Tours, interdisant le spectacle de l'artiste à Orléans.

"Nous avons déjà eu deux décisions exceptionnelles. Je crois que nous ne sommes pas à l'abri d'avoir encore une décision exceptionnelle mais, cette fois-ci, en notre faveur", a-t-il ajouté.

tu/ger/nm/thm/ial/sym

PLUS:hp