NOUVELLES
10/01/2014 06:00 EST | Actualisé 12/03/2014 05:12 EDT

Coupe du monde - Altenmarkt: une carte à jouer pour Maria Höfl-Riesch

Le mois de la vitesse s'ouvre en Coupe du monde de ski alpin avec une descente et un super-combiné à Altenmarkt ce week-end, un programme taillé pour l'Allemande Maria Höfl-Riesch, qui voudra conforter sa place de leader au classement général.

La Bavaroise de 29 ans mène au classement de la descente grâce à deux victoires en quatre courses. Elle est également en forme en slalom, avec deux podiums depuis le début de saison, ce qui laisse augurer de bonnes chances pour l'épreuve dominicale, qui alliera un super-G à une manche de slalom.

Alors que la reine de la vitesse Lindsey Vonn, toujours blessée au genou, a annoncé mardi qu'elle ne reprendrait pas la compétition cette saison, renonçant ainsi aux JO de Sotchi, la descente se cherche une nouvelle patronne. Ce pourrait bien être Höfl-Riesch, si elle arrive à contenir les attaques des jeunes pousses du circuit.

Au premier rang de ses poursuivantes, l'Autrichienne Anna Fenninger, à l'aise sur cette piste exigeante qui propulse les concurrentes à plus de 100 km/h en quelques secondes: elle pense en avoir encore sous le pied après avoir signé le meilleur temps jeudi à l'entraînement.

"Je n'ai pas eu de bonnes sensations à 100%, parce que j'ai par moments glissé et je n'ai pas vraiment tenu la ligne", a déclaré la petite fiancée de l'Autriche jeudi à Altenmarkt, théâtre de son premier podium en descente (3e en 2011).

Les Suissesses à l'affût

La Bavaroise devra aussi se méfier des Suissesses Dominique Gisin et Lara Gut, qui ont également de bons souvenirs de la piste du Kälberloch: Gisin a remporté la descente - ex-aequo avec Anja Pärson - en 2009, tandis que Gut s'y est offert le super-G en 2011.

Gut avait également terminé 2e de la descente des Mondiaux juniors à Altenmarkt en 2007, à 7/100e derrière une autre concurrente sérieuse samedi, la Liechtensteinoise Tina Weirather, qui n'a que deux petits points de retard sur Höfl-Riesch au classement général.

"C'est toujours agréable de revenir sur un lieu où on a de bons souvenirs, où on sait qu'on a été rapide et qu'on peut l'être de nouveau", a déclaré Weirather, qui veut poursuivre sur sa lancée du début de saison, où elle est montée six fois sur le podium.

Höfl-Riesch, championne du monde en titre du super-combiné, aura en revanche un boulevard devant elle dimanche grâce à sa polyvalence, à moins que sa dauphine aux Mondiaux dans cette discipline, la Slovène Tina Maze, ne se ressaisisse après un début de saison plus que moyen.

Elles sont les deux seules véritables généralistes du circuit et l'épreuve de dimanche est leur unique occasion de se mesurer dans cette discipline avant Sotchi.

Alors qu'elle a survolé la concurrence l'hiver dernier, Maze a dû se contenter de trois podiums depuis le début de la saison, aux prises avec des difficultés au sein de sa structure. La Slovène a annoncé cette semaine qu'elle avait un nouvel entraîneur, le Suisse Mauro Pini, qui a déjà officié auprès de Lara Gut puis de l'équipe féminine suisse.

Le programme:

Samedi: descente à 11h45 (10h45 GMT)

Dimanche: super-combiné avec super-G à 09h30 (08h30 GMT) et manche de slalom à 12h30 (11h30 GMT)

ssw-sgl/ilp/gv

PLUS:hp