NOUVELLES
10/01/2014 08:44 EST | Actualisé 12/03/2014 05:12 EDT

Centrafrique: Paris veut un remplacement rapide de Djotodia et des élections avant fin 2014

Le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a souhaité vendredi un remplacement "dans les plus brefs délais" du président centrafricain Michel Djotodia, qui a démissionné, avec pour but la tenue d'élections "avant la fin de l'année".

"Il faut que le Conseil national de transition, dont c'est la responsabilité, établisse l'alternative provisoire parce que le but, c'est d'aller avant la fin de l'année à des élections", a indiqué M. Le Drian en marge d'un déplacement.

Il a également souhaité que le Conseil "décide dans les plus brefs délais" du remplacement du président de transition centrafricain "et que cela se fasse dans la sécurité. Le principal enjeu, c'est aussi le désarmement".

Accusé par la communauté internationale de passivité face aux violences interreligieuses dans son pays, le président centrafricain Michel Djotodia a démissionné vendredi à N'Djamena, sous la pression des dirigeants d'Afrique centrale qui l'y avaient convoqué pour un sommet extraordinaire à l'initiative du président tchadien Idriss Déby Itno.

Son Premier ministre, Nicolas Tiangaye, avec qui M. Djotodia entretenait des relations notoirement mauvaises, a également démissionné.

La France a déployé plus de 1.600 hommes en Centrafrique.

jb-dsa/thm/mba

PLUS:hp