NOUVELLES
10/01/2014 05:46 EST | Actualisé 12/03/2014 05:12 EDT

Afrique australe: le PAM distribue des demi-rations d'aide alimentaire faute d'argent

Faute d'argent, les rations d'aide alimentaire ont été diminuées de moitié pour plus d'un million de personnes secourues par le Programme alimentaire mondial, notamment au Zimbabwe et en République démocratique du Congo (RDC).

Au Zimbabwe, "malgré des besoins croissants et à cause de contraintes budgétaires significatives, des rations de nourriture diminuées de moitié sont actuellement distribuées, pénalisant un million de personnes, et il y aura de nouvelles réductions à partir de février", a exposé le PAM dans un courrier où il en appelle aux Etats donateurs.

Le PAM aurait besoin de 90 millions de dollars pour poursuivre son aide en nourriture au Zimbabwe durant les six prochains mois, précise cet appel rendu public vendredi.

Cette agence des Nations Unies recherche au total quelque 180 millions de dollars pour toute la zone australe africaine, Zimbabwe, Mozambique, Madagascar et RDC.

L'appel est d'autant plus urgent que les premiers mois de l'année sont une période cruciale dans le sud du continent. "La +saison de la faim+ (avant les nouvelles récoltes, ndlr) atteint son pic dans plusieurs pays et la côte est vit sous la menace des cyclones", a ajouté David Orr, responsable communication du PAM à Johannesburg.

A Madagascar, pays exposé aux cyclones et frappé par une invasion de criquets en 2013, le PAM ne parvient pas à répondre aux besoins, privant d'aide 80.000 personnes menacées par la faim, selon le communiqué.

Et "le manque de fonds signifie qu'il a fallu diminuer par deux les rations distribuées aux personnes déplacées de la province du Nord Kivu", en République démocratique du Congo, pays où le PAM intervient auprès de 1,9 million de personnes.

clr/mba

PLUS:hp