VIDEO
10/01/2014 07:04 EST | Actualisé 12/03/2014 05:12 EDT

2014 : l'année cinéma

L'année cinéma commence déjà avec un gros canon cette fin de semaine. Elle, réalisé par Spike Jonze et mettant en vedette Joaquim Phoenix, sort en salle.

Plusieurs autres titres internationaux créent beaucoup d'attentes en 2014 et Hollywood ne semble pas prêt à abandonner les thèmes qui lui sont chers.

Par exemple, ce drame biblique, Noé, réalisé par Darren Aranofsky, qui recrée, comme son titre l'indique, l'histoire de l'arche de Noé. Ridley Scott, de son côté, s'intéresse plutôt à Moïse dans Exodus.

Dans Les Monuments men, George Clooney revisite l'Allemagne nazie comme acteur, mais aussi en tant que réalisateur. On y raconte l'histoire d'une escouade spéciale déterminée à sauver des œuvres d'art de la destruction.

2014 sera aussi l'année où d'anciens succès seront dépoussiérés, notamment avec Robocop qui revient à la vie.

L'industrie du cinéma fera aussi une grande place au genre le plus lucratif des dernières années : celui des superhéros. Captain America, Spiderman, les X-Men se succéderont tour à tour sur le grand écran.

Autre film attendu : Nymphomaniac du Danois Lars Von Trier. Les volumes 1 et 2 sortiront le même jour.

De la France, Casse-tête chinois de Cédric Klapisch arrive de notre côté de l'Atlantique, 15 ans après L'Auberge espagnole.

Déjà un succès dans l'Hexagone, le Québec pourra à son tour voir 9 mois ferme et Les Garçons et Guillaume, à table!. N'empêche que le public d'ici n'a plus le même engouement pour le cinéma français.

Preuve que le cinéma français en arrache : sa part de marché au Québec est passée, selon CINÉAC, de 6 % en 2012 à 3,3 % en 2013, alors que le cinéma américain domine avec plus de 88 %.

PLUS:rcvideo