NOUVELLES
09/01/2014 04:32 EST | Actualisé 10/03/2014 05:12 EDT

Un billet à 42$ pour un bébé : les Grands Ballets canadiens rembourseront

Samuel Larochelle/Damian Siqueiros

Un couple de Joliette sera finalement remboursé par les Grands Ballets canadiens après avoir dû payer 42 $ pour l'entrée de son bébé de 3 mois à une représentation de Casse-Noisettes.

Le 30 décembre, Jacques Lareau, Sophie Paquette et leurs trois enfants, âgés de 6 ans, 4 ans et 3 mois, se sont présentés à la Place des Arts à Montréal pour assister à une représentation de Casse-Noisettes avec quatre billets en poche.

Le couple de Joliette a toutefois été surpris d'apprendre qu'il allait devoir débourser 42 $ supplémentaires pour l'entrée du bébé, même s'il n'allait pas occuper de siège pendant le spectacle.

La plupart des salles - comme les compagnies aériennes -, à commencer par le Centre Bell, ne demandent pas de frais d'admission pour les enfants de moins de 2 ans, dans la mesure où ils sont assis sur les genoux d'un de leurs parents.

Selon Marc Blondeau, président-directeur général de la Place des Arts, il s'agit d'une mesure de sécurité.

« Pour des raisons de sécurité, nous devons connaître le nombre exact de spectateurs dans la salle. »

Remboursement et mise en garde

L'histoire a fait grand bruit sur les réseaux sociaux jeudi et a été reprise dans les médias. En fin de journée, les Grands Ballets canadiens ont annoncé par communiqué qu'ils allaient rembourser au couple les frais de 42 $ et qu'à l'avenir, les enfants de moins de deux ans pourront assister gratuitement aux spectacles, à condition qu'ils soient assis sur les genoux d'un de leurs parents.

Ils mettent toutefois en garde les parents qui souhaiteraient assister à un spectacle avec leurs très jeunes enfants, indiquant que « dans nombre de spectacles des Grands Ballets, la longueur et le contenu peuvent rendre ceux-ci inappropriés pour un jeune public. L'obscurité et des bruits forts occasionnels peuvent effrayer certains
enfants ».

Avec CBC

INOLTRE SU HUFFPOST

Les enfants font la sieste n'importe où