NOUVELLES
09/01/2014 07:34 EST | Actualisé 11/03/2014 05:12 EDT

Le prix moyen des maisons au Canada a augmenté au 4e trimestre de 2013

Shutterstock / alexmisu

TORONTO - Le prix des maisons a augmenté au Canada lors du dernier trimestre de 2013, selon la plus récente étude de Royal LePage, qui a constaté que le coût moyen d'une résidence avait progressé d'entre 1,2 et 3,8 pour cent au cours de la période.

Royal LePage a indiqué jeudi que le prix moyen des maisons standards à deux étages avait grimpé de 3,6 pour cent d'une année à l'autre, à 418 282 $, celui des maisons individuelles de plain-pied ayant monté de 3,8 pour cent pour atteindre 380 710 $.

Le prix moyen d'un appartement en copropriété standard a augmenté de 1,2 pour cent durant le trimestre, pour atteindre 246 530 $.

L'agence immobilière prévoit que les prix maintiendront «un bon rythme» cette année. Elle s'attend en outre à une hausse de 3,7 pour cent à l'échelle nationale pour 2013.

La fin de l'année dernière a été marquée par une transition vers une hausse des volumes de ventes et une croissance des prix plus élevée que la moyenne, a affirmé le président et chef de la direction de Royal LePage, Phil Soper, par voie de communiqué.

«Les prévisions concernant un atterrissage en douceur du marché immobilier canadien au cours de la nouvelle année sont erronées», a-t-il déclaré.

«Nous n'envisageons pas d'atterrissage, de ralentissement ni de correction à court terme. Les conditions sont réunies pour un marché aussi robuste que celui que nous avons connu lors de la reprise à la suite de la récession de la dernière décennie», a ajouté M. Soper.

Par ailleurs, dans un rapport distinct également rendu public jeudi, Sotheby's International Realty Canada a laissé entendre que les Canadiens avaient recommencé à dépenser sans compter en 2013, alors que les ventes de résidences de luxe ont augmenté davantage que prévu dans la plupart des grandes villes du pays.

Selon le rapport semestriel, les ventes de domiciles de plus de 1 million $ ont progressé à Calgary, Vancouver et Toronto malgré un lent début d'année.

Calgary a enregistré la plus importante augmentation des ventes d'une année à l'autre, soit un gain de 33 pour cent. Suivaient Vancouver, avec une hausse de 19 pour cent, et Toronto, qui affiche une avancée de 13 pour cent.

Montréal a été la seule grande ville canadienne à avoir vu le nombre de résidences de luxe vendues reculer par rapport à 2012.

«2013 s'est révélée être une année qui a contredit plusieurs prédictions des analystes», a constaté dans un communiqué le chef de la direction de Sotheby's, Ross McCredie.

«Nous nous attendons à constater une croissance continue dans le marché des habitations de luxe de l'Ouest canadien, en particulier en ce qui concerne les habitations contiguës et les maisons individuelles à Vancouver et Calgary», a-t-il ajouté.

INOLTRE SU HUFFPOST

Amazing Celebrity Homes