NOUVELLES
09/01/2014 01:19 EST | Actualisé 10/03/2014 05:12 EDT

La CAQ craint une hausse de la taxe sur l'essence

Le porte-parole en matière de transports de la Coalition avenir Québec (CAQ), Éric Caire, est convaincu que le gouvernement se prépare à hausser la taxe sur l'essence.

La CAQ exige donc du ministre des Transports, Sylvain Gaudreault, qu'il dépose dans les plus brefs délais sa politique en matière de transports collectifs, maintenant appelée politique de mobilité durable, « pour que tout le monde sache quelles sont les orientations [du gouvernement] ». La CAQ veut aussi que soit exclue de cette politique toute augmentation des taxes sur l'essence.

Selon Éric Caire, plusieurs déclarations provenant de ministres, ainsi que du président de l'Agence métropolitaine de transport (AMT), laissent à penser que le gouvernement « s'apprête à piger une nouvelle fois dans les poches des automobilistes contribuables ».

M. Caire rapporte ainsi que le ministre des Transports a affirmé en mai dernier qu'« en matière de transport, inévitablement, nous devrons aborder la question des taxes supplémentaires sur l'essence ».

En octobre dernier, c'est Nicolas Girard, le président de l'AMT, qui a dit s'attendre à une augmentation de ses budgets, et que la hausse de la taxe sur l'essence faisait partie des scénarios, selon le député Caire.

Une hausse de la taxe sur l'essence serait un « scénario apocalyptique », estime la Coalition avenir Québec.

Québec nie vouloir hausser la taxe sur l'essence

Questionné à ce sujet, le ministère des Transports nie que des discussions sont en cours concernant une hausse de taxe et soutient que le plan de mobilité durable sera déposé lors de la reprise de la session parlementaire.

La taxe québécoise sur l'essence est actuellement de 19 ¢ le litre. La dernière hausse, de 1 ¢, a été imposée en avril 2013.

PLUS:rc