NOUVELLES
09/01/2014 04:17 EST | Actualisé 11/03/2014 05:12 EDT

Israël: fouilles archéologiques dans un quartier disputé de Hébron

Israël a entrepris des fouilles archéologiques dans un quartier disputé de la vieille ville de Hébron en Cisjordanie, ont annoncé les autorités jeudi soulevant des critiques selon lesquelles le chantier vise à légitimer l'installation de colons.

Les fouilles ont débuté le 5 janvier dans le quartier de Tel Rumeida, au coeur de la vielle ville de Hébron, afin de "préparer le site antique aux visites du public", a déclaré à l'AFP une porte-parole de l'Office des antiquités israéliennes (OAI).

"Les fouilles vont être réalisées sur des parcelles (...) appartenant à des juifs", sur une surface totale d'environ 0,6 hectare, selon un communiqué de l'OAI assurant qu'elles "ne vont pas perturber la vie des résidents (palestiniens) locaux".

Selon la tradition, Yishai et Ruth, le père et l'arrière-grand-mère du roi David sont enterrés sur ce site.

Mais des critiques se sont élevées contre ce chantier perçu comme une démarche délibérément politique dans une zone extrêmement sensible.

"A Tel Rumeida, effectuer une fouille est une façon très sophistiqué de légitimer l'appropriation des terrains par les colons", a expliqué à l'AFP l'archéologue Yonathan Mizrachi.

"Si des colons construisent des maisons sur des terrains qui appartenaient à des Palestiniens, alors ils seront vus par la majeure partie de l'opinion publique israélienne comme un groupe d'extrémistes. Mais en créant un site archéologique, ils peuvent attirer des touristes et donner d'eux l'image de gens qui protègent le site", a-t-il poursuivi.

Selon l'archéologue, la zone des fouilles était cultivée par les Palestiniens, qui en ont été chassés pendant la deuxième Intifada au début des années 2000.

Les fouilles ont débuté alors que le secrétaire d'Etat américain John Kerry effectuait son dixième voyage dans la région pour tenter de faire avancer les négociations de paix israélo-palestiniennes, au sein desquelles la colonisation est un des grands dossiers.

Environ 190.000 Palestiniens vivent à Hébron dans un climat de tension permanente quelque 700 colons juifs installés dans une enclave au coeur de la cité.

jad/scw/faa/fcc

PLUS:hp