NOUVELLES
08/01/2014 12:15 EST | Actualisé 11/03/2014 05:12 EDT

Le froid aurait fait 21 morts aux États-Unis

Scott Olson via Getty Images
CHICAGO, IL - JANUARY 06: Commuters make a sub-zero trek to offices in the Loop on January 6, 2014 in Chicago, Illinois. Temperatures in the city dipped to -16 degree Fahrenheit this morning on the heals of a polar vortex that has swept into the Midwest bringing with it dangerously cold temperatures not seen in the area in about 20 years. (Photo by Scott Olson/Getty Images)

La masse d'air arctique qui a soufflé sur les États-Unis au cours des derniers jours s'essouffle, mais elle a eu le temps de faire au moins 21 morts au pays de l'Oncle Sam.

L'Illinois (7) et l'Indiana (6) ont particulièrement été touchés par les pertes de vie humaine. Au moins cinq personnes sont mortes après s'être effondrées en pelletant de la neige. Plusieurs autres victimes sont des sans-abri qui ont refusé de gagner un refuge ou ont été incapables de le faire.

Les vents faiblissent et la température se réchauffe doucement au lendemain d'une journée glaciale qui a permis de battre plusieurs records de froid, dont certains étaient plus que centenaires.

La ville d'Atlanta a enregistré -14 °C, un record de froid qui a complètement gelé une fontaine publique. Elle pourra dégeler tranquillement, puisque le mercure devrait remonter à +5,5 °C au cours de la journée.

Un sans-abri s'est exclamé qu'il ne croyait pas que le sud pouvait s'avérer aussi froid. Originaire de Chicago, Marty Williams s'est tourné vers un refuge pour échapper au froid. « C'est la principale raison qui m'a amené au sud : échapper au froid! », s'est-il exclamé.

À Indianapolis, une femme a eu une mauvaise surprise en rentrant à la maison après avoir passé trois jours dans un refuge avec ses trois enfants en raison d'une panne d'électricité.

La nourriture qu'elle avait achetée pour faire face à la tempête avait gelé, les œufs avaient craqué, le lait et le fromage étaient gelés. « C'est fou, mais nous sommes simplement heureux d'être de retour à la maison », a-t-elle déclaré.

La ville de Trenton, au New Jersey, a notamment battu un record de température qui remontait à 1896. Le mercure est descendu à -16,6 °C.

Par ailleurs, le temps froid a entraîné une augmentation de la demande de gaz et provoqué une hausse des prix.

INOLTRE SU HUFFPOST

Toutes ces choses qui peuvent aussi geler
Froid extrême à Chicago