NOUVELLES
09/01/2014 07:24 EST | Actualisé 11/03/2014 05:12 EDT

France : le spectacle de Dieudonné autorisé, puis annulé 

L'artiste français Dieudonné ne pourra finalement pas monter sur scène ce soir à Nantes. Le Conseil d'État, saisi par le ministère de l'Intérieur, maintient l'interdiction du spectacle, qu'un tribunal avait pourtant autorisé auparavant.

Le tribunal administratif de Nantes avait statué un peu plus tôt dans la journée que ce spectacle « ne peut être regardé comme ayant pour objet essentiel de porter atteinte à la dignité humaine ».

Le juge a toutefois nuancé en expliquant que le spectacle de Dieudonné comporte « des propos provocants et choquants à l'encontre de personnes de la communauté juive (...), des propos qui sont susceptibles de relever d'incriminations pénales, compte tenu d'une présentation qui excède les limites de la liberté d'expression ». Mais, constate le juge, la présentation du spectacle sur une scène parisienne pendant des mois n'a pas eu, jusqu'ici, pour effet de troubler l'ordre public. Il en a donc autorisé la présentation à Nantes. 

Aussitôt la décision rendue, le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, a saisi le Conseil d'État, la plus haute juridiction administrative de France.

Outre Nantes, Dieudonné M'Bala M'Bala, comédien de 47 ans, fait face à d'autres interdictions de fouler les planches pour présenter un spectacle dans lequel il tient des propos considérés comme ouvertement antisémites. D'autres villes de France tentent de lui barrer le chemin vers la scène, telle Orléans, où le spectacle du polémiste est prévu samedi.

Rappelons que, lundi dernier, le gouvernement français avait transmis une circulaire aux maires et aux préfets en vue d'interdire les spectacles de Dieudonné, qui n'en est pas à ses premiers démêlés avec les autorités. Au début de l'année, l'artiste a été visé par une enquête après qu'il eut tenu des propos de nature antisémite à l'encontre d'un journaliste de France Inter, Patrick Cohen. 

Selon un sondage CSA réalisé par le site Atlantico.fr, 52 % des Français sont favorables à l'interdiction des spectacles du polémiste, mais 64 % pensent que la mesure ne sera pas efficace pour lutter contre l'antisémitisme.

Offensive financière

Parallèlement, la justice enquête sur des mouvements financiers autour des comptes de Dieudonné et ses proches et le soupçonne, via ces derniers, de blanchir son argent en l'expédiant au Cameroun, selon une source judiciaire.

L'enquête a été ouverte en février 2013 par le parquet de Chartres à la suite d'un signalement par Tracfin, la cellule antiblanchiment de Bercy, selon le Canard enchaîné et Le Monde.

Selon Le Monde, Dieudonné doit 887 135 euros (1,3 million $CAN) au Trésor public et 65 280 euros (95 800 $CAN) d'amende, dont 38 000 (55 700 $CAN) après des condamnations définitives. L'artiste n'a rien remboursé jusqu'ici, puisqu'il s'est déclaré insolvable, et ce, en dépit du fait qu'il a présenté ses spectacles à guichets fermés.

PLUS:rc