NOUVELLES
09/01/2014 10:50 EST | Actualisé 11/03/2014 05:12 EDT

Français disparus en Bolivie: début du procès fixé à lundi

L'ouverture du procès du meurtrier présumé d'un couple de Français disparus et vraisemblablement assassinés en août 2010 en Bolivie a été fixée à lundi, a indiqué jeudi l'avocate des familles des deux jeunes gens.

"Le tribunal a pu être constitué", a indiqué Me Audalia Zurita à l'AFP à l'issue d'une deuxième audience préliminaire à Santa Ana, dans la région de Beni (nord-est), où devrait se dérouler le procès.

L'avocate a précisé qu'elle allait présenter une demande de délocalisation car "Santa Ana ne présente aucune sécurité" pour le bon déroulement du procès, compte tenu des pressions éventuelles que pourraient subir témoins et jurés dans la ville d'où est originaire le meurtrier présumé.

Jérémie Bellanger, 25 ans a été vraisemblablement assassiné en août 2010 avec sa compagne Fannie Blancho, 23 ans, à la suite d'une mauvaise rencontre à Guayamerin, un lieu reculé dans l'extrême Nord-Ouest de la Bolivie.

Originaires de Loire-Atlantique, ils effectuaient un périple de plusieurs mois en Amérique du Sud lorsqu'ils ont disparu au petit matin du 29 août 2010.

Le scénario privilégié est celui d'une agression sexuelle sur Fannie, suivie d'un double meurtre. Les corps n'ont jamais été retrouvés.

La famille de Jérémie Bellanger est arrivée le weekend dernier en Bolivie pour assister au procès.

Patrick Bellanger, père de Jérémie, a indiqué dans un communiqué avoir "pu constater à nouveau les carences de la ville de Santa Ana concernant la sécurisation du procès".

"Nous allons donc, ainsi que les procureurs, solliciter la délocalisation du tribunal de Santa Ana dans la ville de Trinidad lors de l'audience du lundi 13", a-t-il précisé.

Tout au long des deux ans qu'a duré l'enquête réalisée par les autorités boliviennes, les parents de Jérémie ont tout quitté pour rester sur place afin de faire pression et d'éviter un classement sans suite de l'affaire.

Selon les éléments de l'enquête rendus publics, Jérémie et Fannie se sont rendus dans la nuit du 28 au 29 août 2010 dans la ferme du principal suspect, Jaime Martinez, et leur assassinat (d'abord celui de Fannie, puis celui de Jérémie) a eu lieu après une tentative de viol.

Les parents de Fannie devraient également se rendre à Santa Ana pour être présents au procès.

gbh/ms/abl

PLUS:hp